Non-étirements : quels risques ?

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Non-étirements : quels risques ? par Olivier (invité) (195.68.250.xxx) le 01/09/05 à 12:06:29

Bonjour,

Je pratique la course à pied depuis 2 ans (2 à 3x4 minutes hebdo). 32 ans 1m81, 71kg. Je pratique également de la musculation douce (épaules, biceps et fessiers) pour compenser la légère perte de masse musculaire. J'ai introduit depuis 1 an également des séances quotidiennes d'abdos pour renforcer ma gaine abdominale grand droit et obliques (très utile pendant la course, mais c'est un autre sujet...).

Ma question est la suivante : est-il utile de s'étirer avant et après une sortie ? Objectivement, quels sont les risques encourus ? J'avoue zapper cette étape. Je précise que depuis 2 ans je n'éprouve aucune difficulté musculaire lors des sorties (je travaille à environ 70% de ma FMC) et n'éprouve jamais aucune gêne post-sorties (douleurs, crampes le lendemain ou sur-lendemain par exemple).

Qu'en pensez-vous ?

Olivier (bonne continuation à tous)

Non-étirements : quels risques ? par Olivier (invité) (195.68.250.xxx) le 01/09/05 à 12:08:15

erratum : "2 à 3 X 45 minutes hebdo"
sinon les étirements seraient en effet peu utiles...
Olivier

Non-étirements : quels risques ? par poulpe (membre) (212.234.59.xxx) le 01/09/05 à 12:25:50

"2 à 3x4 minutes hebdo": j'imagine 40 minutes et non pas 4-)
sinon, le risque est oui, limité !!

+ sérieusement 40minutes à 70% FCM, c'est assez tranquille et peu traumatisant au niveau musculaire, je pense. A mon humble avis, tu peux donc te passer d'étirements.

P

Non-étirements : quels risques ? par jchris38 (invité) (82.250.57.xxx) le 01/09/05 à 14:18:12

Je vais peut être dire des bêtises, mais j'ai entendu il y a quelques temps de grosse controverse au sujet des étirements. Certains spécialistes indiquaient que ce n'étaient pas forcement recommandé (cela peut parfois apporter plus de mal que de bien).

Personnellement, j'ai arrêté les étirements depuis 2ans. Chaque fois que je me suis étiré, je me suis fais mal au dos, ou j'avais des tensions au niveau des articulations... Pourtant j'y allé très doucement.

Maintenant, je fini mes séances de sport (course a pied ou vélo) au Compex sur de la récupération active. J'ai jamais aucune tension articulatoire ou musculaire, plus de problème de dos.

Donc les étirements c'est clairement fini pour moi

Non-étirements : quels risques ? par chameauxxx (invité) (84.4.49.xxx) le 01/09/05 à 14:31:38

Bon ou pas je ne sais pas, mais en tous cas ça me détend, alors j'en fait 5mn à chaque fois...mais après les compet impossible, j'ai les jambes trop raides!

Non-étirements : quels risques ? par Olivier (invité) (195.68.250.xxx) le 01/09/05 à 17:58:22

Le fait de courir à 70% de ma FCM suffirait donc à expliquer pourquoi les étirements ne s'imposent pas dans ma situation.

Mais j'en profite alors pour poser une autre question. Je fais 6km en 35/40 minutes. Quelle analyse faites-vous de cette moyenne ? Pour mémo, j'ai 32 ans - 1m81 - 72 kg.

Olivier

Non-étirements : quels risques ? par (invité) (146.139.32.xxx) le 01/09/05 à 18:04:06

que tu cours a 9-10.3 km/h...

Non-étirements : quels risques ? par Pierre92 (invité) (212.73.218.xxx) le 01/09/05 à 18:19:02

A 70% de FCM, cette vitesse est tout à fait correcte (sur un autre post, certains disent courir à 8 km/h à 70% de FCM et réaliser 3h30 au marathon, donc tu vois ce qu'il te reste à faire...).

Sur ta question étirements, j'avoue moi aussi que je les zappe assez souvent par manque de temps (je cours 4 à 5 fois/s, 60-70 km/s), je les réserve pour le WE après les sorties longues. Je ne constate pas de différence notable avec ou sans. Par contre, je me force à boire beaucoup immédiatement après chaque sortie (1l), mais c'est un autre sujet...

Non-étirements : quels risques ? par (invité) (84.100.168.xxx) le 01/09/05 à 19:42:24

il faut y aller molo avec les etirements sur les muscles et les tendons traumatisés par l'effort...une sceance d'etirement doit se faire aprés un echauffement loin des efforts violents qui abiment les muscles, a faire a part, tranquilement, c'est une vrai activité, pas un complement pour se detendre, sinon bonjour les blessures...

Non-étirements : quels risques ? par toto (invité) (82.237.209.xxx) le 01/09/05 à 19:45:28

pour ma part, je fais mes étirements une dizaine de minutes après la course en faisant de la marche avant. Pas de problèmes jusque là

Non-étirements : quels risques ? par Jeffy (membre) (83.204.70.xxx) le 01/09/05 à 21:04:25

Pour ma part, (mais je ne dis pas que c'est la solution idéale ...) et ben, je m'étire quasiment après chaque sortie.

Je fini toujours une période de retour au calme, avec un très léger footing et une petite marche active en fin de scéance.

Après, je m'étire les jambes (quadriceps, mollets et ischio). J'y vais évidemment doucement, jamais jusqu'à la douleur ! De plus, je respecte un petit temps de pause après avoir mis les muscles en tension, avant d'aller un peu plus loins ensuite (sinon, le muscle se contracte et si tu force, ben, c'est pire que mieux, car c'est là qu'il y a des séquelles).

Les étirements que l'on fait après une séance, ne sont pas forcément faits pour "assouplir", il est donc absolument inutile (et me^me absolument déconseiller) de forcer !

Ces étirements là, je considère que c'est simplement pour "vider" mes muscles du trop plein de sang accumulé dans les jambes pendant la course (soir par la meilleur irrigation (dilatation des vaisseaux), soit aussi par les secousses !

il faut savouir par exemple, que les fibres musculaires enflent pendant l'effeort et qu'elle sont "ensachées" dans une enveloppe, qui, elle n'est pas extensible ! C'est ce qui provoque en partie les courbatures. Le fait d'étirer, permet un bon retour veneux (un peu comme une orange pressée.

en ce qui concerne les étrirement "actifs", à faire lors de l'échauffement, le principe est différent (mais je n'en fait pas très souvent).

il y a une autre forme d'étirement, qui sert à assouplir les articulations et à détendre les muscles (à faire en dehors de tout effort physique, mais après un petit échauffement (mais là, j'étire tous les muscles de mon superbe corps et ça du environ 1 heure (au moins 1 fois semaines)

en conclusion, si l'on fait des étirements mal adaptés au but recherché, soit, ça ne sert à rien, soit on se blesse !

si non, pour moi, les étirements après une séance me sont absolument et irrémédiablement indispensables !

Désolé d'avoir été si long (je me suis sans doute un peu trop "étiré", euh, je voulais dire "étendu" ...)



Non-étirements : quels risques ? par brinouille (membre) (81.57.250.xxx) le 01/09/05 à 22:00:18

je me rappelle des séances chez le kiné du sport ou il y avait un mec souvent à côté de moi, qui avait eu des petits soucis à la hanche dans le genre tendinite de je ne sais quoi, le kiné avait constaté qu'il était souple comme un piquet (impressionnant, il n'arrivait pas du tout couché sur le dos à ramener son genou plié vers sa poitrine, il était à angle droit !!!)...ils ont bossé essentiellement les étirements, le mec en faisait chez lui le soir, et en 3 semaine plus de soucis ! j'avais aussi causé avec un marathonien qui avait cessé d'avoir des tendinites diverses et variées après avoir programmé des étirements généraux hebdomadaires. ....
je pense que l'on peut polémiquer sur l'utilité des séances de stretch juste après une séances un peu dure, mais je constate qu'un quadriceps étiré après de la CAP est incomparablement moins douloureux que sans étirements, et je pense que le mieux quand on court 3/sem c'est une hygiène de vie incluant des seances d'étirements quotidiennes.

Non-étirements : quels risques ? par Olivier (invité) (195.68.250.xxx) le 02/09/05 à 11:52:16

OK. Merci pour tous ces renseignements.

je m'aperçois de deux choses à la lecture de vos posts :

1. Certes je ne m'étire pas avant et après mes sorties, mais je m'impose systématiquement une marche lente de 500-600 mètres après chaque sortie. Peut-être que cela suffit-il à compenser partiellement le non-étirement (ou en tout cas ça doit y contribuer) ;

2. et pour faire échos à ce que dit Brinouille. De part mes séances de musculation légères et surtout mes séances d'abdos quotidiennes assez variées que je travaille lentement et en intensité sur tapis au sol pendant 30 à40 minutes, je pense que je dois m'approcher de l'esprit des "étirements généraux hebdomadaires". Peut-être que finalement les bienfaits de ces séances de relaxation musculaire bénéficient à mes séances de course à pied. Ces séances de relaxation musculaire pourraient donc suppléer en partie au non-étirement post sortie immédiates.

Pour finir, j'ai envie de dire que pour l'instant tout semble aller pour le mieux. J'essaie du mieux que je peux d'être à l'écoute de mon corps. J'essaierai de vous tenir au courant.

Vive le sport et merci à toutes et à tous !

Olivier

Non-étirements : quels risques ? par Christophe (invité) (65.94.22.xxx) le 19/09/05 à 16:53:49

Avant je ne faisais aucun étirements non plus. PAr contre, je n'arrivais pas à progresser car à chaque fois que j'arrivais à un certains niveau je me blessais : douleur de hanche surtout...

Depuis peu, je fais des étirements après les sorties + quelques scéances plus générals. Je cible les muscles qui me posent problèmes autour de la hanche, aine... Personnellement j'en tire, je crois, un grand bénéfice car cela fait beaucoup de bien et aussi, surtout, j'apprends a bien sentir mon corps et ses limmites... Je n'ai pas encore de recul, mais cela me donne beaucoup d'espoir pour progresser et repousser mes limites.

Par contre toi, tu cours tres en dedant, sans chercher de performance.... c'est probablement pour cela qu'une simple decontraction en marchant te suffit apres tes sorties...

Des promos jusqu'à -50% sur les running (Asics, Salomon, Adidas, Mizuno, New balance) sur le site Wiggle, site marchand testé et approuvé à 2 reprises. Profitez-en !

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge