Remise en question de la sortie longue pour le Marathon.

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Mozart (invité) (78.216.219.xxx) le 29/06/17 à 20:19:01

Bonjour à tous

J'ai lu récemment que l’efficacité de la sortie longue généralement positionnée le week end pour une prépa marathon était remise en cause.
Qu'en pensez vous?
Effectivement pour ma part 49 ans 4 marathons, meilleure perf 3h01, je me demande si c'est nécessaire de courir jusqu'à 2h30 en endurance fondamentale sur ma sortie longue...
Ne faut il pas uniquement privilégier l'allure spécifique et les allures supérieures( seuil+).
C'est vrai on a tendance à courir trop longtemps, et ainsi arriver le jour de la course trop fatigué...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MarathonMarne (invité) (86.252.47.xxx) le 29/06/17 à 20:24:49

Perso la SL c'est pas seulement en endurance. pour 2h20 je fais 3x20 ou des fois 3x30mn allure marathon

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 29/06/17 à 20:30:25

Tout dépend du plan, du reste de la semaine, des éventuelles séances de la veille et du lendemain.

Sujet abordé ici : http://www.courseapied.net/forum/msg/128521.htm

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par popo (invité) (57.93.5.xxx) le 29/06/17 à 20:31:01

Mozart, désolé pour le hors sujet :
MarathonMarne j'avais une question sur la V800, as tu utilisé le suivi d'itinéraire ? Si oui qu'en penses tu ? Merci.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Mozart (invité) (78.216.219.xxx) le 29/06/17 à 20:40:51

Donc sortie endurance fondamentale pendant 2h30 est à bannir?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par hollyoak (membre) (86.252.135.xxx) le 29/06/17 à 22:10:28

Ça dépend du plan, tu suis lequel ?

Pas de SL EF chez les Hansons, 26km max à 92% de l'AS42 mais elle est faite sur de la fatigue accumulée.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Mozart (invité) (92.175.126.xxx) le 29/06/17 à 22:20:40

ok. donc 26km max à 92% pour moi çà fait pour un objectif de 3h00: courir à 13.02km/h pour une sortie de 2h.
Je prend

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 30/06/17 à 08:02:12

@Mozart: "Donc sortie endurance fondamentale pendant 2h30 est à bannir?"

Non.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par c mic (invité) (78.125.177.xxx) le 30/06/17 à 08:02:17

C'est juste une interrogation pas une critique mais si vous n'aimez pas courir 2h, 2h30, 3h en entrainement, pourquoi faire un marathon ? Il y a certes le gout de la performance mais les deux sont quand même liés, le plaisir de courir et la perf étalonnée.
Se poser la question de savoir si on peut faire l'économie de faire des SL, interroge quand même sur la motivation profonde.

Après oui, si on veut se prouver que l'on peut courir 42km en une fois sans plaisir de la CAP, il n'y a même pas à s'entrainer à courir.
Après pour revenir à la question, il ne faut pas confondre courir la durée du temps de soutien de son objectif et le km. Alors oui, il faut être capable de soutenir la durée de l'effort à l'entrainement pour performer chronométriquement.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 30/06/17 à 08:48:48

Bonjour,

La réponse ne pourra pas être absolue. Les petits coureurs dans mon genre qui font 3 sorties par semaine ne peuvent pas se passer d'une vraie SL par semaine en prépa. C'est sans doute très différent pour quelqu'un qui enchaîne 5 sorties ou plus par semaine. Il y a, d'une part, un problème de kilométrage hebdo et d'autre part un ratio entre la durée de la SL et la durée du marathon. En 2h45 sur marathon, le volume hebdo est supérieur à 100km et une SL de 1h45 est sans doute suffisante. En 4h sur marathon, on fait environ 40 à 50 km en 3 sorties, il faut donc une SL de plus de 2h.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Hatz' (invité) (134.247.168.xxx) le 30/06/17 à 12:59:54

oui comme Gagarine. Ca va pas mal dépendre du niveau du coureur.
Perso à par pour mes 2 Premiers Marathons en 3h59 et 3h32 (où j'ai fait quelque SL jusqu'à 2h30 quasi exclusivement en EF) pour les suivants je montais à 2h en EF mais pour les SL plus L (jusqu'à 2h40), j'ai toujours collé jusqu'à 1h45 d'as42.

Et pour le Moment m'a plutot réussi.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (194.3.2.xxx) le 30/06/17 à 13:24:53

OUi une grosse sortie longue sans y intégrer de l'AS 42, c'est trop "cool", pas assez stressant pour l'organisme. Récréer un minimum les conditions de coure.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.132.xxx) le 30/06/17 à 13:30:45

Oui comme l'AR qui court 26 bornes à allure marathon à l'entraînement, en 2h, pour exploser lamentablement en >4h le jour J.

Tout dépend du reste du plan ! Si tu t'es envoyé du seuil la veille sur une sortie mi-longue (1h30), une SL de 2h30 en EF complète en nature sera tout à fait intéressante.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par erdonch (invité) (194.51.111.xxx) le 30/06/17 à 13:35:54

entre l'EF et l'AS42, il y a pas mal de marge pour varier les allures. Moi, mes SL de prépa marathon sont souvent sur route bien vallonnée et je fais en général une FCmoyenne de 77 à 80% max alors que je suis à 85% en AS42.
Je rejoins mathieu qui rappelle l'importance de l'ensemble, particulièrement les séances qui entourent ces SL.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (90.103.69.xxx) le 30/06/17 à 13:39:26

"Se poser la question de savoir si on peut faire l'économie de faire des SL, interroge quand même sur la motivation profonde"

Je suis bien d'accord avec cette remarque.
Sauf en effet, s'il se diagnotique une trop grande fatigue qui lui sera néfaste.
(Mais moi je ferais pas sauter "celle là".)

"on a tendance à courir trop longtemps, et ainsi arriver le jour de la course trop fatigué..."

Ne faudrait-il pas alors :
- soit redimensionner à la baisse le kilométrage hebdo et/ou personnaliser davantage son plan ?
- soit s'offrir une (vraie) coupure suffisament longue pour que la fatigue ait disparue avant le départ ?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Hatz' (invité) (134.247.168.xxx) le 30/06/17 à 13:43:03

ah oui... effectivement je les fais aussi perso sur la fatigue de la veille (même sans ça généralement les 6 jours avant je m'envoie 70km au pique de prépa42), bon peut être pas une grosse bourre sur du seuil mais classiquement 1h30 dont 25' de tempo en parc autour de l'as21... mais tenu en parc, donc chemin pourri, relance, 2-3 pu...buttes. etc.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 30/06/17 à 13:52:37

"Se poser la question de savoir si on peut faire l'économie de faire des SL, interroge quand même sur la motivation profonde"

+1

Je pense aussi que pour performer sur marathon ce qu'il faut apprivoiser c'est la durée de l'épreuve. banaliser des SL représentant 75% du temps envisagé pour l'épreuve est à mon sens souhaitable, le mental s'en nourrira le jour J. Je pense aussi que tout faire en EF est une erreur car le marathon ne se court pas en EF. Si l'on veut intérioriser à l'entrainement les sensations de fin de course d'un marathon (c'est un peu à ça que sert une préparation...) il faut produire des efforts qui amènent à peu près à la même situation physiologique et/ou mentale d'où la nécessité d'appuyer un peu et de faire des incursions entre AS42 et AS21

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 30/06/17 à 14:01:12

@ Gagarine
" En 2h45 sur marathon, le volume hebdo est supérieur à 100km et une SL de 1h45 est sans doute suffisante"
c'est un point sur lequel je ne rejoint pas S. Cottereau qui limite dans ce sens la durée des SL. J'ai toujours privilégié la SL de 2h10-2h20 même au niveau 2h45 mais avec une charge d'entrainement hebdo inférieure à 100km, l'essentiel est dans la gestion de la fatigue et la fin de la prépa (dernière quinzaine)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Serge92 (membre) (83.204.234.xxx) le 30/06/17 à 14:30:42

Pourquoi tant d'athlètes explosent vers les kilos 30-35 ? .... quel que soit le niveau ! Certains de nos meilleurs athlètes qui sont sur cheminement avec des SL bien plus courtes que par le passé ont subi le mur à cet instant de la course.
Je maintiens pour ma part des sorties entre 2h00 et 2h40 pour les athlètes que je conseille et curieusement ceux qui suivent ce cheminement en respectant le tempo dès le départ maintiennent une allure relativement constante durant le marathon.... j'attends toujours des résultats probants avec des SL cantonnées à 1h30-1h45 !

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 30/06/17 à 14:43:09

@ Serge
c'est toujours réconfortant de constater qu'on n'est pas seul à penser ce qu'on pense ;-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 30/06/17 à 14:43:43

Je suis loin d'avoir le niveau d'expertise me permettant de dire s'il faut ou pas faire des SL de 2h20 quand on trotte le marathon en 2h45. Comme cela a été dit plus haut, il faut voir le plan dans son ensemble. Je pense simplement que c'est envisageable de ne pas dépasser 1h45/2h00 sur les SL quand on est en 2h45 sur marathon. Alors qu'il est très compliqué de ne pas faire de sortie à 2h15 minimum quand on est à 3 sorties pour viser plus de 4h.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par oldman (invité) (212.202.64.xxx) le 30/06/17 à 14:46:37

je suis d'accord avec SERGE92 ; le SL est a mes yeux indispensable pour bien courir 42kms...
il faut bien habituer son corps a un effort longue et ca aide a travailler la fatigue meme avec un volume important de kms dans la semaine une sl de 2h a 2h30 me semble important
avec 15 marathons j'ai testé pas mal de choses et je suis maintenant les conseils de SC mais avec un SL voir 4 a 5 pendant ma prepation

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 30/06/17 à 14:48:03

@ Gagarine
d'où l'idée de ne tenter le marathon que lorsqu'on est à un niveau minimum de 3h30-3h50 où la SL est encore proportionnée

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Bip Bip (invité) (194.206.213.xxx) le 30/06/17 à 14:48:52

+1 Serge, l'ami Denis Mayaud (RP à 1h03 sur semi) s'est pointé au marathon de Bordeaux en mars dernier en n'ayant pas dépassé 1h45 en SL, certes il gagne mais en "seulement" 2h23 (pas tout à fait optimisé par rapport à son chrono sur semi...), passage à mi-course en 1h09 donc 5 min perdues sur le 2ème semi, et incapable de se tenir debout sur le podium tellement il était perclus de crampes à l'arrivée.
Il confesse lui-même ne pas avoir assez borné en sorties longues...
Donc ce constat peut s'appliquer à tous les niveaux...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par & (sans ciel) (invité) (90.103.69.xxx) le 30/06/17 à 15:06:37

"l'essentiel est dans la gestion de la fatigue et la fin de la prépa (dernière quinzaine)"

Pour mieux aider Mozart (beau chrono sur marathon !) et d'autres plus ou moins novices sur ces deux points, j'invite s'ils le veulent bien, SuperD et Serge92 (mais aussi qui le voudrait) à préciser un peu plus encore le flou potentiel de cette réponse.
Merci à vous.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 30/06/17 à 15:17:44

la bonne gestion de la fatigue selon moi c'est ne jamais attaquer une séance sans avoir complètement assimilé la précédente (sauf si la séance consiste justement à travailler sur de la fatigue, ce qu'il ne faut pas faire trop près de la compétition...).
Une préparation optimale conduit à être en permanence à la limite de la fatigue sans jamais y basculer. On peut évaluer l'état de fatigue sur plusieurs critères, douleurs musculaires diffuses, FC au repos anormalement élevée, somnolence inhabituelle voire difficulté à s'endormir etc...
les deux dernières semaines doivent être menées en décroissance de la charge totale d'entrainement tout en peaufinant le dynamisme (la dernière semaine c'est 50% maxi de la charge habituelle)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par & (sans ciel) (invité) (90.103.69.xxx) le 30/06/17 à 15:30:27

SuperD : merci.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 30/06/17 à 15:34:41

cette approche de la gestion de la fatigue peut parfois donner l'impression d'être une feignasse(!) mais lorsque vient la séance ou il faut envoyer du lourd on en mesure tout l'intérêt.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.132.xxx) le 30/06/17 à 16:55:52

@Serge/SuperD: +2 on se rejoint :)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Serge92 (membre) (83.204.234.xxx) le 30/06/17 à 17:04:48

Il m'arrive très régulièrement de prescrire une SL le dimanche matin d'une durée de 2h00-2h15 après avoir réalisé le samedi matin une séance avec du seuil afin de faire cette SL sur une pré fatigue. Bien entendu la SL commencera par un palier à 70-75% FCM durant 30'....
Les programmations précises doivent tenir compte comme toujours des disponibilités de l'athlète et de son profil et pour me mettre raccord avec SuperD rester à l'écoute des signaux du corps dans sa globalité, donc rien de figé mais adaptation permanente d'où la nécessité d'avoir une relation entraineur/athlète fondée sur la réciprocité et la sincérité permettant les ajustements nécessaires si besoin est.
" Rien n'est plus dangereux qu'une idée si on en a qu'une."
Alain

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 30/06/17 à 21:11:36

"la bonne gestion de la fatigue selon moi c'est ne jamais attaquer une séance sans avoir complètement assimilé la précédente (sauf si la séance consiste justement à travailler sur de la fatigue, ce qu'il ne faut pas faire trop près de la compétition...).
Une préparation optimale conduit à être en permanence à la limite de la fatigue sans jamais y basculer. On peut évaluer l'état de fatigue sur plusieurs critères, douleurs musculaires diffuses, FC au repos anormalement élevée, somnolence inhabituelle voire difficulté à s'endormir etc...
les deux dernières semaines doivent être menées en décroissance de la charge totale d'entrainement tout en peaufinant le dynamisme (la dernière semaine c'est 50% maxi de la charge habituelle)"

excellent! Surement un paragraphe des plus intéressants durant ces derniers jours!!!

serge: j'ai bien aimé la petite phrase d'Alain ;-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Serge92 (membre) (83.204.232.xxx) le 30/06/17 à 21:20:57

dans le même ordre d'idée :
Le fait qu’une seule façon de voir entraîne une seule façon de gagner, mais de nombreuses raisons de perdre... :-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (82.121.9.xxx) le 30/06/17 à 22:50:36

ce sujet corrobore l'opinion intuitive que la France est un pays doté d'un gros ramassis de coureur fainéants.

mouhahahahahahahahha

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (90.47.81.xxx) le 01/07/17 à 07:07:16

La sortie longue, ça a un but, une finalité, c’est fait pour renforcer l’appareil locomoteur et le coeur, rien d’autre, ce n’est pas de l’endurance aérobie ou de la puissance aérobie/anaérobie, ou autre.

Donc y a pas à discuter de la proportion de fractionné à inclure.

L’allure est à contrôler et correspond à 60-65 % de VMA, grand maximum 70, ou 70 à 80 % de la fréquence cardiaque maximale.

La durée, d’après Serge Cottereau, aucun intérêt de dépasser 2h sauf pour le haut niveau, on peut d’après lui inclure des pauses à la marche toutes les 20’, donc inutile de se crever le cul...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 01/07/17 à 10:18:04

90.47: d apres moi, lorsqu on est un peu préparé et qu on se trouve en milieu de plan, la sortie de 2h en footing lent (70-75%fcm), nous apporte pas grand chose. Je ne dis pas qu elle est inutile mais en milieu de plan je pense qu il y a mieux à faire. Inclure de la vitesse spécifique est une idée, inclure du Dénivelé etc.
En prepa générale (en amont du plan), je trouve ça bien.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par nine14 (membre) (86.215.81.xxx) le 01/07/17 à 11:09:39

Mozart (invité) (78.216.219.xxx) le 29/06/17 à 20:19:01 a écrit : "...
J'ai lu récemment que l’efficacité de la sortie longue généralement positionnée le week end pour une prépa marathon était remise en cause.
Qu'en pensez vous?
Effectivement pour ma part 49 ans 4 marathons, meilleure perf 3h01, je me demande si c'est nécessaire de courir jusqu'à 2h30 en endurance fondamentale sur ma sortie longue...
Ne faut il pas uniquement privilégier l'allure spécifique et les allures supérieures( seuil+).
C'est vrai on a tendance à courir trop longtemps, et ainsi arriver le jour de la course trop fatigué..."


J'aime bien ton approche.
- allures spé
- seuil +
et tu te demandes si la SL est utile (donc tu cherches encore à progresser).

OUI, oui, oui, la SL est utile.
Pas indispensable mais utile.

La SL : pour le développement de l'endurance mentale et cérébrale. Pour faire accepter au cerveau (alias Grand Gouverneur, terminologie Noakes), la durée de l'effort sur le marathon.


Su tu rajoutes encore une ou 2 séances de récup active, et si tu prévois des périodes de prépa marathon significative (pourquoi ne pas en faire l'objectif de l'année), alors tu es mûr pour rejoindre le "PPDS-Band".

Sur facebook, groupe "Grp-Nine14-PPDS".

PS : petite remarque sur ce qui est indispensable.
Pour finir une course, rien n'est indispensable.
Mais tout peut-être utile. Surtout si on cherche à exploiter 100% de son potentiel.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (90.47.81.xxx) le 01/07/17 à 11:26:00

Pour ceux qui ont vraiment du mal à comprendre quelque chose, en course à pied ou ailleurs, ou qui cherchent tous les alibis pour en remettre une couche côté vitesse et durée, la sortie longue sert à :

- comme toute sortie en endurance, à augmenter le nombre de fibres musculaires lentes, celles qui permettent de courir longtemps avec le moins de fatigue possible, si on court 5 fois par semaine en vue du marathon, il est donc inutile de rallonger le temps de la sortie longue.

- à agrandir les cavités du coeur, qui ainsi va mieux pomper le sang vers les muscles, s’il bat à la bonne fréquence, pas plus de 80 % de la fréquence maximale.

- à apprendre au squelette, aux tendons, la pratique de la course à pied.

- peut être, mais rien n’est moins sûr, à apprendre au cerveau, comme dit plus haut, q’il faut parfois courir longtemps.


Dès qu’on court plus vite que son seuil aérobie ( plus de 80%de FCM ), on développe son endurance aérobie, donc sa capacité à courir plus vite et plus longtemps en course de fond ( à partir du 10 km ), la sortie n’est pas destinée à cela, ou alors on fait tout et n’importe quoi, comme souvent, parce qu’on n’a rien compris par ignorance, à cause d’une tête bien dure.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (54.77.5.xxx) le 01/07/17 à 11:36:57

Ou qu'on évite les postulats péremptoires de pseudo scientifiques ?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 01/07/17 à 12:05:07

90.47:" à apprendre au squelette, aux tendons, la pratique de la course à pied."
. Si on doit etre en prepa marathon pour apprendre au squelette et tendons le geste de la course à pied c'est inquiétant...
. Si courir 2h cool, entraine le cerveau à l'effort du marathon je dis ok pour des sub3H30 et sub3H15 mais pour les sub4h c'est pas assez long et pour des sub2H30 l'intensité est bien trop éloignée... Du 100m au marathon, la course à pied c'est un couple "durée & intensité"...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 01/07/17 à 13:12:07

+1 velove à propos des adaptations musculaires et squelettiques.
Le corps doit déjà être adapté à courir longtemps avant même d'envisager un marathon.
Mais comme de nos jours on veut être finisher après moins d'un an de pratique...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Serge92 (membre) (83.204.232.xxx) le 01/07/17 à 15:01:52

lors d'une de mes dernières interventions au niveau de mon club j'ai fait le distinguo entre le fait d'être avant tout un FINISHER et un PERFORMER..... afin que chacun regarde le miroir en face et les yeux ouverts !

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 01/07/17 à 16:52:42

sûr que la préparation n'est pas la même :-))

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par c mic (invité) (78.125.177.xxx) le 01/07/17 à 17:11:56

Je n'ai certainement pas valeur d'exemple mais lorsque j'ai réalisé ma meilleure perf sur marathon 2h42, j'avais enchainer plusieurs sorties d'environ 2h30/3h souple, surtout par plaisir mais j'avoue aussi pour la confiance et la maitrise. Si on ne dépasse pas les SL de 2h, on entre quand même dans l'inconnu, une double inconnue la durée d'effort et l'intensité.
Cependant, ce qui m'avait le plus fait progresser c'est des séances de type 4x4000 voire une de 5x4000 a allure semi, ce qui revenait a 2h en tout. J'avais battu mon RP de plus de 6' mais ça ne m'avait pas empêché d'avoir une énorme crampe au 40eme km, m'obligeant a finir quasiment en footing, j'étais sur les bases de 2h38 au 38eme.
J'avoue que vers 30 ans, j'avais un vrai plaisir a envoyer 2/3h dans la montagne, le plaisir de courir au bois de Boulogne aurait certainement été plus limité.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Serge92 (membre) (83.204.232.xxx) le 01/07/17 à 17:36:24

du bois de Boulogne nous passions par la passerelle de l''arvre vers le parc de st cloud puis marnes la coquette, la forêt de fausses reposes par les crêtes passage étang corot et retour.... environ 32km.... samedi et dimanche ou dimanche et lundi ..... niveau 2h23 à 3h10 sur marathon avec 140km à 90km par semaine pour les différents groupes et ce durant environ 3 mois... mais à chacun son chemin

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (90.47.81.xxx) le 01/07/17 à 19:57:44

 « j'ai fait le distinguo entre le fait d'être avant tout un FINISHER et un PERFORMER »


Anglicismes sans queue ni tête, concepts creux, sauf du côté de la vanité, ce qui compte c’est de faire son temps, celui qui consacre un bon entraînement, en tenant compte de ses propres possibiltés naturelles ( VO2max).

Un marathonien en 4h est un athlète comme les autres s’il ne peut faire mieux, il a atteint son niveau de performance.

Entre nous, se casser le train à faire des sorties de 30 km pour faire 3h ou un peu moins c’est ridicule et dangereux pour la forme, a contrario j’en connais qui se sont limités à 1h 30’ avec dans la semaine des 3 fois 5000 pour le même résultat.

Quant à « l’esprit de compétition »...j’aime mieux rien dire.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 01/07/17 à 20:51:45

alors ne dis rien ça ne gênera pas grand monde... :-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Nino Quincampoix (invité) (77.136.82.xxx) le 01/07/17 à 22:33:18

Petit hors sujet:

Comment vas-tu Cmic? Toujours cycliste? Ou tu es reparti en mode "bipédique"?? ;o)

*-*nino*-*

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par c mic (invité) (78.125.177.xxx) le 01/07/17 à 23:28:55

coucou Nino,

Oui je fais toujours du vélo mais je me tâte à faire une petite période de 6 mois de CAP Cependant grâce au vélo j'ai pu enchainer quasiment 2 ans sans aucune blessure ni alerte et je peux me donner à fond !

Je suis sur Strava ^^

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Tonio92 (invité) (82.251.124.xxx) le 02/07/17 à 14:02:55

@Serge92 Nous avons fait exactement ce parcours en sortie longue hier matin, très agréable :)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Tintin (invité) (2.8.60.xxx) le 02/07/17 à 14:09:02

+1 avec Serge et c mic concernant l'intérêt des sorties longues.

@Tonio92: Que deviens-tu ?
On te voit cet automne sur le CAF'?
Tu dois être au courant que La Rochelle sera un RDV important pour cet épisode 12 ;)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Serge92 (membre) (83.204.173.xxx) le 02/07/17 à 15:50:00

Tonio la prochaine fois tu sonnes à la porte de l'appart j'habite en bordure de forêt sur la partie qui domine les étangs Corôt à Ville d'Avray ! ....à l'époque de nos sorties sauvages je ne pensais pas habiter à cet endroit si propice aux escapades forestières si près de Paris...:-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par andin (invité) (134.171.86.xxx) le 02/07/17 à 22:12:35

Plus on a une longue expérience en course à pied et/ou plus il effectue un kilométrage élevé, moins la sortie longue en endurance fondamentale est déterminante et plus le spécifique est important. La méthode Hanson, avec des sorties de 2h à bon rythme (~93%) et deux séances spé (~100 et 102% sur 1h et 40 min environ), marche assez bien pour certains. Cela dit, je trouve les sorties en EF de 2h30 nettement plus fun...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par hollyoak (membre) (86.252.135.xxx) le 03/07/17 à 00:09:46

Tiens à propos des Hansons j'ai fait la version "light" de leur SL aujourd'hui, 16k à 92% d'AS42, pour cause de semaine light (54km avec cette sortie et pas en prépa marathon de toutes facons).

Je ne sais plus pourquoi mais ils recommandent de ne pas dépasser 30% du km hebdomadaire pour la SL.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (231.26.203.xxx) le 03/07/17 à 10:33:46

Les sorties longues de 32 km c’est pas pour les poireaux en 3h au marathon, ok ?

VMA 24 multipliée par 67 % = 16 km/h, par 2h = 32 km, pour eux c’est de la promenade, pas vous.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Séraphin (invité) (80.15.154.xxx) le 03/07/17 à 11:43:45

Dernière remarque aussi pertinente que courageuse.

La durée et le contenu de la SL sont à individualiser en fonction du coureur et du plan suivi.

Dans tous les cas, limiter la SL à 20km ou moins c'est prendre le risque d'une belle gamelle le jour J.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par nine14 (membre) (86.215.81.xxx) le 03/07/17 à 12:46:30

Séraphin (invité) (80.15.154.xxx) le 03/07/17 à 11:43:45 a écrit :
"...
La durée et le contenu de la SL sont à individualiser en fonction du coureur et du plan suivi.
..."


+1.

Je propose une SL de 75% de la durée du chrono espéré à entre 90 et 95% de l'allure espérée.
Objectif : endurance mentale.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (62.23.94.xxx) le 03/07/17 à 14:21:04

@nine14
Soit pour un onjectif pour 42k en 4h une SL de 3H a 10km/h ???
Pas sur que top forme jour J...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (96.46.19.xxx) le 03/07/17 à 14:34:22

Y en a qui ne comprendront jamais rien à l’enraînement, s’entraîner ce n’est pas faire une compétition, ou presque, comme celle qui est visée, 15 jours avant.

Sortie très ( trop ) longue , VMA, seuil +, toujours les mêmes conneries qui sortent des cerveaux lents des anciens fouteux, pathétique !

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Séraphin (invité) (80.15.154.xxx) le 03/07/17 à 14:36:09

"Soit pour un onjectif pour 42k en 4h une SL de 3H a 10km/h ???
Pas sur que top forme jour J... "

Tout dépend des autres séances de la semaine et à quel moment de la prépa elle est placée.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 03/07/17 à 16:30:07

96.46: si tu critiques la vma, le seuil+, les sorties longues, qu'est ce que tu proposes?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par K (invité) (90.34.64.xxx) le 03/07/17 à 16:36:23

"" qu'est ce que tu proposes?""

ben il croit qu'en mettant des majuscules ou des points d'exclamation on l'écoutera davantage :-)
dans les BD ça marche bien les : WIIIIIZZZZZZZZZ, BAM, BANG et autres PLAFFFF!!
Ou comme dans la vie quand on gueule avec les gamins pour se faire entendre

Mais là c'est un forum

En fait il a confondu.... il se croyait chez lui

;-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (82.121.9.xxx) le 03/07/17 à 21:54:08

"il se croyait chez lui"

chez lui avec ta femme..

mouahahahahahahaha

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (115.37.203.xxx) le 04/07/17 à 08:31:24

Moi j’en connais bien un qui a fait son temps ( en se basant sur le résultat au 10 km ) à son premier marathon, après un an de course à pied, et en se limtant à des sorties longues d’1h 45’ maximum.

Alors vos sorties dantesques gardez les !...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Nino Quincampoix (invité) (78.204.156.xxx) le 08/07/17 à 22:31:37

Salut Cmic,

Désolé, je ne suis plus trop ponctuel désormais.
Je ne vais pas sur Strava. C'est un peu comme FB, c'est pas mon truc.
Le seul endroit public du net où je vais, c'est ici.
Avec tout le vélo que tu as dû faire, tu dois être pas mal sur du long en cap. Trail vue??

à plus

*-*nino*-*

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 09/07/17 à 00:47:31

(invité) (115.37.203.xxx) : y'en a un qui... on trouve toujours des exceptions, cela ne fait pas une règle.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.142.163.xxx) le 09/07/17 à 07:15:40

Et l'exception c'est pas toi évidemment.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (90.103.69.xxx) le 09/07/17 à 11:31:17

"Anglicismes sans queue ni tête, concepts creux, sauf du côté de la vanité, ce qui compte c’est de faire son temps"

Pas tout à fait faut, mais pas tout à fait vrai non plus.
;-)
Ce qui me dérange dans l'opposition du "performer" et du "finisher" c'est qu'elle singe l'opposition "coureur"-"traileur", l'opposition "légitime"-"illégitime".
Quelque soit le terrain et l'individu, le chrono reste "juge" (et j'aimerais souvent qu'il reste le seul juge).

Si on s'entraine mal, irrégulièrement, pas assez, et qu'on est pas capable d'optimiser au mieux ses performances ben on doit en voir une petite idée. C'est rarement une philosophie de vie (quoiqu'elle ne me dérangerait pas). D'ailleurs, beaucoup (si ce n'est la plupart) débutent ainsi, (n'était-ce pas parfois le cas pour certains qui franchisse l'autre versant "un jour" ?)

"Entre nous, se casser le train à faire des sorties de 30 km pour faire 3h ou un peu moins c’est ridicule et dangereux pour la forme"

Question de point de vue. Autant je te rejoins sur certains autre points, autant sur celui là je m'en éloigne et pas qu'un peu. La notion de plaisir peut aussi s'entendre dans la durée (et heureusement) !
Pour moi, une compétition va sanctionner mes entraînements (qui s'articulent entre plaisirs, détente et évasion). Si ce trio est présent, je ne me mets pas de barrières pour le temps que pourrais éventuellement y passer, et tant qu'il ne me sera pas néfaste pour ce que je vise.

"Quant à « l’esprit de compétition »...j’aime mieux rien dire."

+1.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Serge92 (membre) (83.204.232.xxx) le 09/07/17 à 12:03:12

"Ce qui me dérange dans l'opposition du "performer" et du "finisher" c'est qu'elle singe l'opposition "coureur"-"traileur", l'opposition "légitime"-"illégitime"."..
Pour moi il n'y a pas d'opposition c'est tout simplement deux approches différentes que je respecte ...et qui ne demandent pas nécessairement le même cheminement au niveau de l'entrainement préalable; de fait le contenu et le suivi du programme d'entrainement seront donc différents tant pour l'athlète que que pour l'entraineur s'il y en a un.
Pour ce qui est des sorties longues à chacun sa vision, mais pour ma part faire 2h15-2h30 avec les amis (ies) d'entrainement n'a jamais été une contrainte mais toujours l'occasion de partager de belles heures.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (48.39.62.xxx) le 09/07/17 à 13:01:21

10 matchs de foot dans l’année, avec récupération obligatoire à la buvette, et au pied levé on peut finr un marathon, c’est maintes fois prouvé, alors l’entraînement « finisher », faites en le meilleur usage possible...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (102.83.217.xxx) le 09/07/17 à 14:36:51

finisher c'est plus de 4hxx ou 5hxx ?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (90.92.145.xxx) le 09/07/17 à 23:02:26

Pour les SL, hors prépa, comment vous organisez vous?
J'ai lu qu'il est préférable de prévoir 1 à 2 fois par mois des séances entre 2h et 2h30 pour bien progresser. Mais du coup, à quoi ressemble un cycle classique de SL hors préparation?
Personnellement j'essaie de faire entre 16 et 25 km, mais je suis pas sûr d'avoir bon pour la périodicité. En gros la 1ère semaine je fais 16 km, la 2eme 18, la 3eme 20, puis la 4eme semaine aux alentours de 25 km avant de revenir au début (donc 16 km). Mais je ne cours hors préparation que 3 fois par semaine, donc la plus grosse SL peut représenter plus de la moitié de mon kilométrage hebdo ce qui est déjà beaucoup...
Auriez-vous des conseils à donner sur les cycles de SL et le compromis entre kilométrage et récupération?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 10/07/17 à 03:01:15

Avec un peu d'expérience tu peux sortir 2h15 tranquilou en endurance une fois par semaine sans te fatiguer... éviter de bourrer c'est tout...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (90.92.145.xxx) le 10/07/17 à 03:10:30

J'ai fait 20 km aujourd'hui en 1h50 et honnetement j'ai eu du mal à la fin et là j'ai mal aux jambes. La chaleur a pas du aider, ma copine et ma belle mère ont eu des débuts de malaise en courant meme pas 10 km... Il faisait vraiment lourd aujourd'hui.
Mais c'est étonnant parce que j'étais beaucoup plus fatigué aujourd'hui qu'il y a 2 semaines où j'avais fait 4 km de plus.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 10/07/17 à 05:11:35

11 km/h sur une sortie longue pépère, qui ne génère pas de fatigue, c'est pour du 3h sur marathon grosso modo. Et bien sûr en cas de forte chaleur on ralentit... :-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 10/07/17 à 05:18:01

Au cardio, vers 65-70% FCM, tu génères beaucoup moins de fatigue que vers 75% FCM, même si les deux semblent assez tranquilles niveau souffle.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Tintin (invité) (2.8.232.xxx) le 10/07/17 à 09:39:47

@Vulvia: il vaut mieux raisonner en durée de sortie et pas en kilométrage...et +1 avec Andin...une sortie longue entre 2h et 2h30 par semaine voir toutes les 2 semaines et ceux toute l'année...est très bénéfique pour qui souhaite progresser en autre sur Marathon...et ne génère aucun "danger" ou fatigue si cela est fait PROGRESSIVEMENT.
On en revient toujours aux mêmes fondamentaux...les maintenant célèbres 6P de Serge ;-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (90.92.145.xxx) le 10/07/17 à 13:25:58

Je fais mes SL en EF, c'est juste que j'introduis de l'AS21 pendant 7 km du coup la moyenne monte mécaniquement. Mais pour les séances de plus de 20 km, je pense qu'il est plus raisonnable de faire d'introduire de l'AS42 plutot que de l'AS 21.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.142.163.xxx) le 10/07/17 à 13:38:04

" Je fais mes SL en EF, c'est juste que j'introduis de l'AS21 pendant 7 km du coup la moyenne monte mécaniquement. Mais pour les séances de plus de 20 km, je pense qu'il est plus raisonnable de faire d'introduire de l'AS42 plutot que de l'AS 21. "


Pas une sortie longue, mais une séance d'endurance aérobie, ce qui n'a pas le même objectif, tout en cumulant une difficulté supplémentaire, la longueur, inutile et contreproductif si pas de vraie sortie longue ou moins longue, en nombre suffisant dans la semaine.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (90.92.145.xxx) le 10/07/17 à 13:45:51

Je n'ai pas bien compris ton poste. Qu'est ce qui est contre productif? De mettre de l'AS21 ou AS 42 en SL? Je fais ca pour m'habituer à gérer la fatigue, habituer mes muscles et me permettre d'apprendre à courir vite plus longtemps. Ca évite aussi la monotonie d'une séance faite à 100% en EF, surtout si elle dure plus de 2h.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.154.159.xxx) le 10/07/17 à 14:00:50

(invité) (92.142.163.xxx) le 10/07/17 à 13:38:04

"Pas une sortie longue, mais une séance d'endurance aérobie, ce qui n'a pas le même objectif, tout en cumulant une difficulté supplémentaire, "

D'accord avec cela.
Si possible, ne pas mélanger les genres.
Soit on fait une SL (pour la durée) ou de l'AS21 ou 42 pour l'allure, mais pas les 2 à la fois, sinon, ce n'est plus une SL; la SL ne doit être dure que par sa durée.

Mais bien sûr, qqu'un qui n'a pas le temps (dans la semaine) peut faire une AS qu'il rallonge.

" la longueur : inutile et contreproductif si pas de vraie sortie longue ".

D'accord aussi et revient à ce que j'ai dit avant.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Bip Bip (invité) (194.206.213.xxx) le 10/07/17 à 14:15:24

"Soit on fait une SL (pour la durée) ou de l'AS21 ou 42 pour l'allure, mais pas les 2 à la fois, sinon, ce n'est plus une SL; la SL ne doit être dure que par sa durée"

Ca c'est toi qui le dis...
Et en plus, que ça soit pour sa durée ou pour son intensité, une SL n'est pas obligatoirement "dure".

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par kairos (invité) (136.63.217.xxx) le 10/07/17 à 14:47:15

faudrait se mettre d'accord, comment fais-je ?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (90.92.145.xxx) le 10/07/17 à 14:51:30

Sauf erreur de ma part, la majorité des plans de prépa pour 10 km / semi / marathon se font avec des SL comprenant des allures spécifiques (as10, as21 ou as 42). Je pense que ce n'est pas mauvais d'introduire de l'allure spécifique dans les SL à condition de pas trop en faire. Toujours l'équilibre entre intensité et récupération pour moi c'est la clé d'un bon entrainement. Rien ne contredit l'intensité à condition de conserver une dose importante d'allure EF.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.142.163.xxx) le 10/07/17 à 15:52:06

" faudrait se mettre d'accord, comment fais-je ? "


Bien comprendre que l'entraînement ce n'est pas la compétition, on ne reproduit pas une compétition en vue de s'entraîner, on travaille les différents paramètres qui permettent la progression :

- endurance véritable, allure faible, jusqu'à 2h pour le marathon.
- endurance aérobie, en fractionné, allure supérieure à l'endurance classique jusqu'à l'allure du record de l'heure.
- puissance aérobie - capacité anaérobie, fractionné plus court ( 1 km maximum ), repos actif au trot égal à la durée de la fraction.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par nine14 (membre) (92.154.159.xxx) le 10/07/17 à 16:52:23

@(invité) (92.142.163.xxx) le 10/07/17 à 15:52:06

"... on travaille les différents paramètres qui permettent la progression :
- endurance véritable, allure faible, jusqu'à 2h pour le marathon.
- endurance aérobie, en fractionné, allure supérieure à l'endurance classique jusqu'à l'allure du record de l'heure.
- puissance aérobie - capacité anaérobie, fractionné plus court ( 1 km maximum ), repos actif au trot égal à la durée de la fraction."

C'est une facon de voir, de type Cotereau : endurance, résistance douce, résistance dire.
AS21, c'est de la résistance duce.
Il n'en faudrait donc pas dans la SL.
AS42. Ca dépend du chrono.
Moins de 3H, l'AS21 est aussi de la résistance douce.
Donc, il n'en faudrait pas non plus dans la SL qui devrait rester de l'endurance aérobie.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Kairos (invité) (136.63.217.xxx) le 10/07/17 à 17:08:53

J'ai compris, vous cherchez à m'embrouiller !
l'AS30 ça ira !?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 10/07/17 à 17:14:47

@vulvia: "Je pense que ce n'est pas mauvais d'introduire de l'allure spécifique dans les SL à condition de pas trop en faire"

Ce que tu n'as justement pas mis en pratique ;)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 10/07/17 à 17:24:14

Tant que vous ne ciblez pas une catégorie de coureurs il n'y aura pas de véritable réponse puisque la SL s'articule dans un plan complet.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 10/07/17 à 17:29:15

@gagarine: voir la deuxième réponse tout en haut de ce sujet :)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.142.163.xxx) le 10/07/17 à 20:23:26

« Tant que vous ne ciblez pas une catégorie de coureurs il n'y aura pas de véritable réponse »


Il ne s’agit pas de cibler une catégorie de coureurs, mais de développer une zone physiologique précise, si on fait de l’endurance de base, on ne développe pas son endurance aérobie, ce qui permet de courir plus et plus longtemps, on renforce le coeur et l’appareil locomoteur.
Donc en mélangeant tout, on ne fait rien ou pas grand choses, c’est ça qu’il faut comprendre.

Quant au fractionné court ou moyen, il est censé développer le VO2max ( le moteur ), ou l’entretenir pour la plupart.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.142.163.xxx) le 10/07/17 à 20:24:19

courir plus vite...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par sylvano81OM (invité) (86.76.75.xxx) le 11/07/17 à 01:33:01

personnellement j'ai fais mon meilleur résultat au marathon en ayant fait avant 4 sortie de 30 km dont une a 32,la dernière était a moins 13/14 jours avant le marathon. Donc c'est quand même efficace, mais franchement très pénible au delà des 24 km ! J'ai beau me mettre des podcast c'est vraiment longue. Pour mon dernier marathon je n'ai fais qu'une sortie de 30 bornes les autres longue était a 25 max.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Christo (invité) (87.255.140.xxx) le 11/07/17 à 09:18:56

Entre ceux qui sont pour des sorties longues qu'en EF et ceux qui ajoutent des fractions à allure marathon (comme B. Heubi) il faut avouer que ce n'est pas simple.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 11/07/17 à 09:23:46

On peut (doit) pratiquer les deux, cela dépend du plan, ou de la phase d'entraînement.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Bip Bip (invité) (212.73.193.xxx) le 11/07/17 à 09:43:45

@MathieuCH je te trouve courageux de continuer à le répéter, je crois que les intervenants sur ce fil, à part quelques âmes rassurantes qui ont encore un peu de bon sens comme gagarine par exemple, sont fermement décidés à ne pas l'entendre ;-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par nico64 (invité) (91.103.43.xxx) le 11/07/17 à 10:09:31

Peut-être vaut-il mieux expliquer un peu le pourquoi du comment ...
Une sortie longue, c'est une des séances d'un plan qui ne vaut que dans sa globalité
On peut la faire en EF strictement ou avec des portions plus rapides (par contre, il est un peu bizarre de dire que la SL est faite en EF sauf les portions en allure marathon ou semi - dans ce cas, elle n'est plus en EF au global)

Cette séance doit apporter quelque chose mais a forcément un coût qui peut empêcher d'en faire d'autres

Dans une prépa SPECIFIQUE marathon, c'est la sortie la plus importante, donc y ajouter des kilomètres ou des portions rapides, et en faire une séance "qui compte" a tout à fait sa place

Le reste de l'année, c'est plus discutable parce que la fatigue engendrée d'une séance soit trop longue soit trop rapide peut empêcher de faire aussi dans la semaine un autre travail de qualité (qu'on peut appeler VMA, Seuil ou ce que l'on veut)

Le conseil de faire des sorties uniquement en EF vient dans ce cadre (ne pas générer de fatigue et donc pouvoir placer d'autres séances de qualité dans la semaine). Et dans ce cas, plus de 2h chaque semaine me semble même un peu excessif; toutes les 2 ou 3 semaines me semble mieux

En résumé, oui, il y a de la place pour les sorties longues en EF uniquement ou avec des portions rapides, la réponse se trouve dans les objectifs du moment et dans l'équilibre du plan

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (211.134.37.xxx) le 11/07/17 à 10:39:04

- Effets de l’endurance de base :

Agrandir les cavités du coeur, il va mieux pomper, donc moins souvent, à l’effort comme au repos, un coeur sain qui bat de 45 à 180 est plus fort qu’un coeur qui bat de 80 à 160.
Transformer les fibres musculaires en les amenant progresivement, SI LA VITESSE EST BASSE, vers le type lent, les fibres deviennent peu fatigables, elles consomment mieux les graisses, et économisent le glycogène.
Apprendre au squelette, aux tendons, à supporter l’effort de la course à pied, c’est surtout le nombre de km par semaine qui est déterminant, 30 km par semaine est un minimum, c’est excellent et sans danger pour la santé, insuffisant pour le marathon, qui lui n’est pas réputé bon pour la santé ( cf le site des cardios du sport ), et ceci pour tout le monde.

Donc augmenter la sortie longue exagéremment n’apporte rien.


- Effets de l’endurance aérobie.

De 70 à 80 % de VO2max en général, un seuil lactique à plus de 90 % de VO2max entraîne une forte suspicion de dopage ( cf Billat ).
De 80 à 90-92 % de la fréquence cardiaque maximale.

Permet de courir plus longtemps à une allure de plus en plus rapprochée de votre maximum ( plus petite vitesse qui permet votre consommation maximale d’oxygène soit le VO2max ), en élevant le potentiel oxydatif des fibres musculaires, SURTOUT LES LENTES.


- Le fractionné classique du coureur de fond, 3’ à une allure qui tourne autour du record sur 10 km, récupération 3’ au trot, développe et entretient harmonieusement le VO2max.



Pour construire une maison, on ne commence pas par la toiture, en course de fond c’est pareil, après une période longue d’endurance de base, on entame les séances d’endurance et puissance aérobie, certains entraîneurs sont radicalement contre les séances à objectifs physiologiques multiples, c’est un choix probablement guidé par l’objectif de la récupération, un cumul de séances alactiques du type court/long associé à de l’endurance de base peut se comprendre pour un demi fondeur, un peu moins tout de même pour un marathonien, par contre endurance de base et endurance aérobie c’est une obligation pour respecter l’échauffement et le retour au calme, mais si l’objectif c’est l’endurance aérobie, inutile d’en rajouter au niveau km.

S’infliger à 15 jours d’un marathon une séance de 3 heures d’endurance de base avec quelques km plus rapides, parce que c’est ludique ( … ), c’est prendre un gros risque pour la récupération, on n’est pas loin du stress d’une compétition, qui conseille de faire une compétition pour s’entraîner ? seulement les incompétents, ou ceux qui cherchent à plaire en flattant le coureur, toujours près à en faire le plus possible, malheureusement pout rien, si ce n’est pour ressentir de la fatigue inutile, avoir des blessures, ou subir des échecs.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (115.14.217.xxx) le 11/07/17 à 10:55:03

Tu te bases sur 4 postulats qu'on voit souvent revenir, sans savoir d'où ils viennent.
Je préfèrerais des études sérieuses vérifiées par plusieurs groupes de "spécialistes".
Un entraineur, un sportif de haut niveau n'étant pas un spécialiste pour ces études. Il a une connaissance empirique sur les liens entrainements-résultats mais pas sur les effets bio-physiologiques de l'entrainement suivi.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.142.163.xxx) le 11/07/17 à 11:14:20

Je viens de regarder « Bien être et jogging » de Cottereau, la sortie la plus corsée se trouve à la page 246 :

- 2h 30’ dont 5 fois 20’ de résistance douce, mais il ne parle pas de séance d’endurance, puisque la séance d’endurance la plus longue est de 2h 30’ et est dénommée comme telle.

Le seul problème c’est que ça concerne des coureurs qui visent 2h 20’ - 2h 40’…


Vous êtes concernés ?

Si vous visez 3h – 3h 40’, c’est 2h d’endurance maximum, et 1h 30’ avec 3 fois 15’ d’endurance douce, eh ouais !

Allez y ! faites la votre sortie d’enfer de 3h, tout ça pour vous ramasser comme les autres à partir des 30 bornes et finir en endurance, comme d’habitude, après être partis trop vite, encore comme d’habitude.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par L' an faire (invité) (90.103.69.xxx) le 11/07/17 à 12:32:23

"Allez y ! faites la votre sortie d’enfer de 3h, tout ça pour vous ramasser comme les autres à partir des 30 bornes et finir en endurance"

Mdr ! Oui, quel supplice héroïque hein ? Que de temps de perdu... à vouloir apprivoiser le fait de courir longtemps... puisque quitte à se ramasser "comme les autres" sur un marathon, autant courir moins longtemps que plus longtemps !
;-)

Indépendament du marathon ou non, il y en a qui adorent courir à la condition que ça ne dure pas trop longtemps, comme d'autres l'inverse. Indépendament ou non de leur niveau. Va comprendre.
;-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par nine14 (membre) (92.154.159.xxx) le 11/07/17 à 12:56:25


(invité) (92.142.163.xxx) le 11/07/17 à 11:14:20 a écrit :

"...
Allez y ! faites la votre sortie d’enfer de 3h, tout ça pour vous ramasser comme les autres à partir des 30 bornes ..."

C'est drôle.
Comme d'habitude, chacun avance ses idées qui ne sont souvent que des témoignages :
- Moi, je fais des SL de 1H30 et je finis très bien mes marathons;
- Moi, je fais des SL de 3H et je finis bien mes marathons;
- Moi, je fractionne à mort et je finis très bien mes marathons;
- moi, je ne fais jamais de fractionné et je finis très bien mes marathons
- moi, je cours en 2H55, donc je m'entraîne bien;
- moi, je cours en 3H30 (je n'aurai jamais cru cela), donc je m'entraîne forcément bien;
- etc ..
- etc ...

Conclusions.
Les témoignages ne sont que des témoignages.
On peut toujours finir un marathon.
Et de plus, quel que soit son niveau, quel que soit son entraînement, on peut BIEN (ou très bien) finir son marathon.
Il suffit de partir à son VRAI niveau.
Si on a 3H30 dans les jambes et qu'on part sur 3H15, cela se finira très mal.

Si on s'est très très peu entraîné, si on vaut 3H50 et qu'on parte sur 4H15, cela se terminera très, très bien.
Etc ..

Alors, ou est la vérité ?
Y en-a-t'il une ?

AMHA, oui, il y en a une.
Mais on ne peut pas s'appuyer sur les expériences des uns et des autres.

Il faut passer par un autre chemin.
Ce chemin, c'est la science.

Heureusement que Bben n'est plus là.
Il me contredirait à la seconde.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par SuperD (membre) (88.123.6.xxx) le 11/07/17 à 13:46:05

"Mais on ne peut pas s'appuyer sur les expériences des uns et des autres.

Il faut passer par un autre chemin.
Ce chemin, c'est la science."

Stupide...

sans l'expérience accumulée des uns et des autres au fil de siècles la science n'existerait tout simplement pas...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par K (invité) (92.142.170.xxx) le 11/07/17 à 13:55:49

Pas mieux

Amen

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par nine14 (membre) (92.154.159.xxx) le 11/07/17 à 14:17:38

SuperD (membre) (88.123.6.xxx) le 11/07/17 à 13:46:05 a écrit :

"Mais on ne peut pas s'appuyer sur les expériences des uns et des autres.

Il faut passer par un autre chemin.
Ce chemin, c'est la science."

Stupide...

sans l'expérience accumulée des uns et des autres au fil de siècles la science n'existerait tout simplement pas..."



Oui. Phrase mal écrite.

En plus précis, cela donnerait : "Mais on ne peut pas s'appuyer UNIQUEMENT sur les expériences des uns et des autres.

Il faut AUSSI passer par un autre chemin.
CeT AUTRE chemin, c'est la science."

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 11/07/17 à 14:35:58

- On peut s'appuyer sur les expériences! Il faut juste avoir un grand échantillon pour avancer... Un petit échantillon ne veux rien dire mais un grand échantillon est riche en information
- Une démarche de statistique descriptive puis une démarche physiologique pour comprendre le pourquoi du comment...

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par 2 brayles (invité) (87.24.217.xxx) le 11/07/17 à 14:46:08

On dirait que le petit régis fait des émules ! tant que ce n'est pas bêh hache elle ça va !

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par nine14 (membre) (92.154.159.xxx) le 11/07/17 à 15:56:38

velove (invité) (176.151.115.xxx) le 11/07/17 à 14:35:58 a écrit :
"...
- Une démarche de statistique descriptive puis une démarche physiologique pour comprendre le pourquoi du comment..."

Entièrement d'accord avec toi.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Compost L. (invité) (90.103.69.xxx) le 11/07/17 à 16:39:04

"on ne peut pas s'appuyer UNIQUEMENT sur les expériences des uns et des autres"
"Il faut AUSSI passer par un autre chemin"
"Cet AUTRE chemin, c'est la science."

Ou alors plus simplement et modestement, c'est juste le sien (de chemin).

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 12/07/17 à 01:53:44

Cottereau propose bien une SL de 3h sur un de ses plans de malades (la plaquette, 6 séances, 11 heures, <2h30), mais vu qu'il autorise à faire les jours d'endurance en deux runs c'est peut-être 1h30 matin et 1h30 soir... et c'est pas pour des branlos en 3h ou 3h30 :-)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (84.156.236.xxx) le 12/07/17 à 05:11:41

" et c'est pas pour des branlos en 3h ou 3h30 :-) "


La séance de 3h pour les poireaux, ça serait risible si ce n'était pas dangereux pour leur forme, et donc leur travail et leur vie de famille, mais c'est malheureusement pratiqué dans certains clubs qui utilisent la caution, l'alibi, d'un certain entraîneur de grand fond.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par (invité) (92.142.163.xxx) le 12/07/17 à 12:08:42

Oui 2h c'est suffisant pour un plus de 3h, ainsi quand Le pix fait du jus avnt une compétition, c'est du jus de poireau.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (90.92.145.xxx) le 16/07/17 à 17:22:59

Bonjour, je viens de faire une grosse SL aujourd'hui (25 km en pleine chaleur..) et ai connu un énorme coup de mou aux alentours du km 20, les 5 derniers km étaient un vrai chemin de croix. Pourtant c'est pas la 1ere fois que je dépasse les 22 km, mais là j'ai vraiment très mal fini. Je pense que c'était dû à un gros coup de fringale: plus moyen d'avancer vers la fin... Les sucres que j'ai mangé au retour m'ont fait un bien fou.
Est-ce que vous prenez des sucres ou des gels ou autres pour vos séances de plus de 2h ou vous arrivez à vous en passer?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Steph (invité) (160.92.7.xxx) le 19/07/17 à 16:35:19

Si tu te mets des sorties comme ça, 2 choses:
- Manger à quasi tous les repas des bons sucres (ce qu'on appelle sucre lent), mais aussi legumes, fruits, proteines, etc... Bien équilibré. Pas des platrées de malades non plus hein, ça sert à rien, ton corps saura pas stocker le surplus.
- Courir ta sortie longue en EF (donc lentement) pour solliciter davantage les graisses. De ce que tu dis, je suis quasiment sûr que tu as couru trop vite (la chaleur a fait monter ton rythme cardiaque) et t'as épuisé tes réserves de glycogène.

Les gels et surtout à l'entrainement, c'est de la connerie pour moi. Enfin après tout, faites ce que vous voulez, vous faites marcher le commerce.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 19/07/17 à 16:42:32

La SL sert aussi à tester son ravitaillement.
Si tu es en EF, tu peux effectivement faire 25km à l'eau claire. Mais savoir que tu supportes les gels, le coca, les boissons isotoniques, les bananes... c'est bien aussi. Ne rien tester le jour de la course.

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (86.246.75.xxx) le 19/07/17 à 17:06:54

J'avais déjà fait 24 km à chaleur plus importante et bien plus rapide (0.5 kmh de moyenne en plus dû à de l'AS 21) sans trop de problème. Là j'ai fini complètement à plat alors que durant la séance j'ai jamais eu aucun problème de cardio. Dès que j'ai bouffé un sucre ca allait nettement mieux. Je devais clairement manque de réserve de glycogène c'est une certitude.
Et pour les gels, je pense effectivement qu'il est important de faire des tests en entrainement. Tu m'as l'air d'être contre les gels, du coup comment gères tu l'alimentation durant un marathon? Est-ce que c'est faisable de le finir en bonnes conditions uniquement avec les ravitos de l'orgnaisation? (bananes et sucres entre autre je suppose?)

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 19/07/17 à 17:13:58

Tu peux prendre des sucres avec toi aussi, au lieu de prendre des gels... (pas mal de marathons ne proposent pas de sucres).

PS: Bananes inutiles sur marathon

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Run91 (invité) (164.2.255.xxx) le 19/07/17 à 17:30:39

Peut-être as tu fait de l'hypoglycémie. Ca m'est arrivé 3 fois dans ma vie dont une sur marathon. Depuis, je prends 2 ou 3 gels avec moi au cas où pour leur coté pratique.
Mais uniquement pour ca car c'est du pur commerce. J'ai essayé les gels pour voir si ca pouvait m'aider sur la fin des marathons, je n'ai pas vu de différence avec la prise de sucre ou de coca.
Cdt

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (86.246.75.xxx) le 20/07/17 à 01:24:52

Du coup il faut prendre quoi au marathon? A la Rochelle par exemple (que je fais en novembre), ils proposent quoi en ravito? Et c'est quoi la stratégie globale de ravito sur longue distance? Sucre lent, sucre rapide, quand, comment et pourquoi?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par vulvia (invité) (86.246.75.xxx) le 20/07/17 à 01:32:48

Tout le monde parle de gel ou de boisson énergétique mais l'un comme l'autre ne sont pas proposés en ravitaillement je me trompe pas? Du coup, quelle est l'utilité des ravitos alimentaires si seule l'eau est vraiment utile?

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Nodrac (invité) (88.178.147.xxx) le 20/07/17 à 07:37:25

@vulvia
Tu compares des éléments qui ne sont pas comparables.
Tu as déjà fait des SL de plus de 22km sans taper le mur (marathonien) ou la fringale (cycliste)..Ce que tu as subi hier probablement. MAIS hier il faisait plus de 30 degrés et tu as couru loin de ton dernie repas donc pas loin de conditions à jeun et peut être aussi sans talimenter donc le glycogène a atteint la cale sèche plus rapidement que prévu/d'habitude .
La chaleur fait monter les pulses d'au moins 5 voir 10 pulses à cadence équivalente donc le glycogène s'épuise plus rapidement CQFD. C'est pour tout le monde pareil.
Le gel t'aurait pas forcément aider. Trouve toi une source d'apport en sucre autre (comme distribué dans les stands ) et ça ira mieux. ..
PS: Les organisateurs de marathon ne distribuent pas de gels et boissons énergétiques aux ravitos car çà leur reviendrait trop cher et comme ce sont de vrais rapaces s'intéressant beaucoup + à ta monnaie qu'à ton confort.
Pour ma part je tourne au pain d'épices et à l'eau claire et ça m'empêche pas de réussir un marathon

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 20/07/17 à 08:14:41

@vulvia: Sur marathon, eau + sucre

Remise en question de la sortie longue pour le Marathon. par Run91 (invité) (164.2.255.xxx) le 20/07/17 à 10:37:57

+1
ou coca

De bonnes affaires à dénicher sur Alltricks et Wiggle tout au long de l'année. J'ai trouvé mon modèle favori à plusieurs reprises avec une remise de 35 à 50%, avec en plus la livraison gratuite et sans souci.

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge