Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.176.xxx) le 19/03/14 à 16:49:42

C'est bientot le marathon de paris et le sujet va être d'actualité sur le forum d'ici peu... Aimant les statistiques, je voudrais savoir si certaines personnes possèdent les résultats du marathon de paris entre 1983 et 1993? Egalement pour les années 1995,1997,2000.
Merci par avance

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.176.xxx) le 19/03/14 à 17:03:07

Pour les curieux et les amoureux des chiffres je mets un lien pour quelques années.

fin 70 et les années 90 sur planète marathon:
https://picasaweb.google.com/106149163015812995560/Paris1980
https://picasaweb.google.com/106149163015812995560/Paris1994
https://picasaweb.google.com/106149163015812995560/Paris1996
2004 et + sur le net:
http://www.schneiderelectricparismarathon.com/marathon/2004/fr/top100.html

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (109.208.238.xxx) le 19/03/14 à 19:52:12

Merci Velove!

Comparatif MDP 2013 et 1994
Coureurs en -2h30 : 83 en 1994 et 47 en 2013
Coureurs en -2h40 : 236 en 1994 et 131 en 2013
Coureurs en -2h50 : 536 en 1994 et 357 en 2013

Quasiment du simple au double…tirez en les conclusions que vous voulez...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par jean-pierre (membre) (90.21.99.xxx) le 19/03/14 à 20:06:10

Alors je ne comprends rien et combien de partitcipants en plus??

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par ELTITO (invité) (82.237.222.xxx) le 19/03/14 à 20:29:08

Demande à Madame Veronique Billat elle va nous expliquer tout ça....

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (86.70.116.xxx) le 19/03/14 à 20:39:08

En 1995, d'après mes souvenirs, c'était 30000, en 2013, c'est 50 000. Le niveau est carrément en chute libre !

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (62.34.253.xxx) le 19/03/14 à 20:57:50

Saxo: oui le constat est bien là.
Je veux combler mes lacunes pour faire des stats et pour ne pas faire de comparaison entre deux années (diachronique) mais avoir regard sur une grande échelle temporelle...
Bref, j'espère qu'il y a un collectionneur de résultat du marathon de paris sur le forum ou un vieux capeur qui collectionne ses résultats annuels...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par john sausage (invité) (78.246.80.xxx) le 19/03/14 à 22:13:17

le MDP est devenu une course pour touristes
les vrais coureurs vont ailleurs

B. Brun is God

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Nico (invité) (2.123.250.xxx) le 19/03/14 à 22:39:28

Avant de vous acharner sur Billat lisez l'autre post sur le sujet: chute libre identique également aux US et UK (ils ne connaissent pas Vero la-bas).

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par john sausage (invité) (78.246.80.xxx) le 19/03/14 à 22:48:38

exact, j'ai en mémoire d'avoir lu un compte rendu de l'AEFA qui se demandait où étaient passés "les jeunes coureurs rageurs et efflanqués" des années 80 qui se sortaient les tripes pour gagner quelques dizaines de francs sur les courses sur route?
idem, sur le plan international, où sont passés les portugais et les maghrébins?

d'autres sports plus lucratifs les ont attirés

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par jean-pierre (invité) (37.58.148.xxx) le 20/03/14 à 07:59:57

Bien entendu je n'ai pas la réponse.
Juste un comparatif, les courses d'alpinisme en montagne qui n'ont aucune renommé,ou il y a une longue approche, par exemple dans les écrins sont complétement délaissées, mais les murs d'escalade fleurissent partout.
Plus en plus de grimpeurs sont capable de passer du 6/7 en tête mais incapable de bivouaquer et ensuite de faire une course ad ou D qui ne dépasse pas le 4+ ensuite en haute montagne.
Un témoignage pour ceux à qui ça parle

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (80.10.159.xxx) le 20/03/14 à 08:13:55

Il faudrait peut etre quand meme rapprocher ces chiffres au nombre de marathons en metropole.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (62.34.253.xxx) le 20/03/14 à 08:41:10

invité 80.: Le constat est le même puisque au bilan national les moins de 3h, les moins de 2h45 sont en chute libre malgré le boom du marathon depuis 15/10 ans. De plus, le marathon de Paris pour un français c'est LE marathon et ça remplace +/- le championnat de France. L'interet de regarder ce marathon en particuliers:
- nombre de participant élevé
- et surtout ancienneté de l'épreuve (années 1970 à aujourd'hui)
C'est un peu une photo du peloton français année par année!

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (62.34.253.xxx) le 20/03/14 à 08:43:30

merci d'avance pour vos sources entre 83 et 93!

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 20/03/14 à 10:37:55

Jean-Pierre exact j'ai encore le souvenir d'un gars qui passait du 6c en tête au mur et en falaise aseptisée ...incapable de passer du 4 sup avec le sac, obligé de le tirer ... sur une course à l'ancienne cotée D.....et pourtant au refuge nos oreilles étaient "bruissantes" de ses pas......
Tiens la Pierra Menta n'est ce pas à partir de demain ?...les conditions ne seront pas top ......quelle belle course de ski-alpinisme et quelle ambiance!...ceux qui ne connaissent pas allez voir c'est comme une étape du tour de France sur un col hors catégorie......EXTRAORDINAIRE

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par bm (membre) (86.195.6.xxx) le 20/03/14 à 19:17:05

J'ai les résultats 1993, 1995, 1997 et 2000 mais sous forme papier (journaux) parce qu'à l'époque l'informatique c'était pas encore ça (hmmm on n'était pas encore aux cartes perforées et aux mémoires à tor magnétiques ?? Je ne me souviens plus trop ;-) ), et je ne me sens pas à scanner tout ça dans ces formats trop grands (et en plus ça fait quelques pages tout ça !!).

Par contre si tu veux quelques valeurs (genre nombre d'arrivants, nombre sub-2h30+nombre sub-2h45+nombre sub3h00... mais pas toutes les minutes) je peux éventuellement faire.

BM

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Nico (invité) (2.123.250.xxx) le 20/03/14 à 19:48:00

Pour ceux qui s'interessent au declin, Gabrielle Collison a fait sa these sur le sujet et donne certaines conclusions dans son bouquin "British Marathon Running Legends of the 1980s". il est dispo sur amazon/kindle
mais je ne pense pas qu'il ait ete traduit.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (62.34.253.xxx) le 20/03/14 à 21:05:39

Merci beaucoup Nico pour ta ref bibliographique! C'est intéressant.
BM, merci pour ta proposition. Je voudrais le 50ième temps et le 100ième temps Français par année sur le MDP (donc exclure tt les non nationaux du classement). J'ai une base mais il me manque la période 83/93 et quelques années avant 2000. Merci d'avance.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Superd (membre) (82.232.241.xxx) le 20/03/14 à 21:23:43

"En 1995, d'après mes souvenirs, c'était 30000"
étonnant, je ne l'ai fais qu'une fois en 93 ou 94 et de mémoire il y avait 16500 arrivants...
@ bm
les cartes perforées et les tores magnétiques dans les années 90! faut revoir tes références... la différence essentielle entre 1990 et aujourd'hui en électronique c'est la finesse de gravure des circuits, les mémoires flash existaient déjà depuis un moment quand aux cartes perforées la fin de l'épisode c'est dans les années 70 :-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par bm (membre) (86.195.6.xxx) le 20/03/14 à 21:39:35

Ah désolé je n'ai qu'un classement "nominatif + chrono" de tous les coureurs, celui qui est paru dans les journaux à l'époque (France soir puis Le parisien). Il n'y a pas le détail des nationalités, pas plus que les catégories d'ailleurs. Avant 1999 il n'y a même pas les prénoms, c'est dire l'économie de papier et d'encre !

Même dans les fichiers plus récents que j'ai il n'y a que rarement les nationalités des arrivants, la plupart du temps je n'ai que les catégories et place dans la caté (en plus des noms/prénoms/chronos).

Ceci dit à part dans les 20 premiers où il y a une forte proportion d'étrangers, ensuite il y en a relativement peu.

Mais ça ne répond pas à ta demande.

BM

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par bm (membre) (86.195.6.xxx) le 20/03/14 à 21:44:20

Sinon pour les tores magnétiques c'était encore valable à la fin des années 70 (en 1978 il y en avait encore dans les mémoires de l'ordi du centre de calcul de mon école), et les cartes perforées j'en faisais encore dans l'industrie au début des années 80 (jusque vers 1982 ou 1983 de mémoire).
Je plaisantais, évidement, c'était pour dire que l'informatique n'était pas aussi développée que maintenant.

Et en 1995 il y a eu 16225 classés.

BM

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par john sausage (invité) (78.246.80.xxx) le 20/03/14 à 21:53:23

en 1995 c'est Judit Nagy qui gagne

j'ai vaguement souvenir qu'elle avait oublié d'être moche (contrairement à notre meilleure française actuelle)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Superd (membre) (82.232.241.xxx) le 20/03/14 à 21:54:14

c'est quoi la beauté?

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par roro (invité) (86.214.91.xxx) le 21/03/14 à 00:10:42

en 93, mon dernier marathon, je finis 134au scratch sur environ 14000 arrivants (17000 inscrits?). je crois avoir encore l'encart du figaro (rose bien jauni depuis:) ).
PS: 2H33'22 à mon chrono, une douzaine de secondes de plus au temps officiel. mais peu importe, ça reste un bon souvenir, conforme à mon objectif du moment.
J'avais d'ailleurs été doublé assez tard par Judith Nagy et Maria Rebello qui avaient fait environ 2H31. Une japonaise avait dû faire moins de 2H30. J'ai dû faire un gros positive split mais j'étais sur 2H30 jusqu'au 34eme km... Après on court avec les bras :)
La course des ténors a dû se faire en 2H10 (BEBLO, polonais vainqueur).
Depuis les africains dominent largement et on a des top ten en moins de 2H8 et en 2H33 on fait envion 50eme.
Il y a en effet moins de densité dans la catégorie des "régionaux +", mais je crois que ce qui crée ce vide, c'est l'absence de coureurs de niveau national (N2-N3) dans la plupart des clubs. Idem en cross, sur piste, etc.

Mon analyse,sans doute incomplète mais la voici:
=> En gros beaucoup de clubs avaient encore dans leurs rangs des coureurs ayant pratiqué à un bon niveau (au moins N3) l'athlétisme dans les années 80 (le "vrai", avec de la caisse, l'athlétisation, et les gammes qui vont avec); puis vers la mi-trentaine ils aillaient faire les locomotives de niveau 2H20 à 2H25 (niveau accessible pour ces bons coureurs ultra motivés, un peu entré en "religion" athlé et marathon, mais avec une humilité certaine: ils n'allaient sur la route qu'après avoir cartonné sur les pistes pendant au moins 10 ans, avec une "ferveur" incontestable).
En même temps, faire 2H40 pour quelqu'un qui faisait 31-32 au 10km n'avait pas de sens; c'était vu comme un plantage, on rentrait la queue basse.
Une grosse dose d'orgueil (pas forément bien placé) entretenu dans les cercles de pratiquants 'club'.
En tout cas je peux dire que ce contexte motivait les gars des étages du dessous, dont j'étais. On se mettait la pression par rapport aux amateurs des niveaux du dessus, et ça produisait de la densité intermédiaire.
Actuellement, je crois que les "mordus" amateurs français doivent être beaucoup plus solides dans leur tête et face aux africains professionnels, au dopage (je ne confonds pas les deux!), il est quasiment vain de s'engager avec autant de sacrifices. En plus la vie actuelle est nettement plus fatigante, stressante (d'ailleurs qu'est-ce que je fous devant mon PC? Bon je m'entraine plus non plus...)

=> autre point: la VMA c'est bien (vo2 mag et Bernard Brun ont un peu infléchi la vision "cottereau", après 94) mais pour le commun des coureurs la base de la caisse sur marathon c'était l'endurance active (aussi appelée "endurance maximale, ou "capa aérobie", même si c'est un terme absurde puisque cette cap est égale à l'espérance de vie...).
A mon niveau je n'hésitais pas à faire 110 ou 120 bornes par semaine en pointe, sur 2 mois, à des allures prolongées assez intensives proches de 75% de VMA (21). On commençait les premières semaines avec une accélération terminale, et en fin de prépa on faisait "naturellement" 15km sur 20 à 15-16km/h. C'était parfois fatiguant mais avec 2 semaines de récupération (60 puis 30km/s), le marathon passait sans trop de mal. (80 bornes le reste du temps)
Du coup avec cette charge il n'y avait plus que quelques "rappels" de VMA, tous les 10 jours, mais jamais à 100%, plus des 10*300 en 54, que des coureurs en 36mn au 10 font sans problème... Je faisais aussi des journées de marche active, en mode rando 40-50km, ce qui me faisait gagner en fluidité dès le surlendemain.
Je voyais aussi des coureurs en 2H25 qui faisaient essentiellement 6 footings hebdo de 25km, sans se prendre la tête, aux sensations... Avec ça ils n'allaient pas faire des séries de 200-400... A moins de valoir 2H18 ou moins...
Voila, aujourd'hui la multiplication des supports et distances, ma complexité et la progressivité (artificielle car pas réaliste au vu de plein d'autres contraintes) des plans n'est pas idéale pour faire des perfs aussi nombreuses qu'avant, à un niveau intermédiaire.

Actuellement je suis surpris par le bon niveau de certains sur 10km, et qui coïncent dès le semi: par exemple 32' et 1H15, cela semble très fréquent mais ce n'est pas cohérent, cela doit plus être 1H11... L'indice d'endurance a donc diminué, plus que le niveau sur les plus courtes distances?
Alors sur marathon...
A+

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par fredo (invité) (82.242.172.xxx) le 21/03/14 à 04:48:42

roro ta réponse est riche d'enseignements
Merci

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par BBen (invité) (82.232.186.xxx) le 21/03/14 à 06:03:32

@ roro : merci pour ton témoignage, qui rejoint totalement tout ce que l'on sait de l'entraînement de cette période, et (pour ceux qui ont besoin de "preuves par les témoignages") les témoignages d'autres coureurs de ton niveau à la même époque sur les autres threads ayant déjà traité de ce sujet :

- pilou35 (invité) (2.10.20.xxx) le 25/06/11 à 21:32:01, sur :
http://www.courseapied.net/forum/msg/36848.htm

- roadrunner22 (invité) (2.2.28.xxx) le 02/11/11 à 19:09:38, sur :
http://www.courseapied.net/forum/msg/96123.htm


Sinon :

"
Je voyais aussi des coureurs en 2H25 qui faisaient essentiellement 6 footings hebdo de 25km, sans se prendre la tête, aux sensations... Avec ça ils n'allaient pas faire des séries de 200-400... A moins de valoir 2H18 ou moins...
[...]
Actuellement je suis surpris par le bon niveau de certains sur 10km, et qui coïncent dès le semi: par exemple 32' et 1H15, cela semble très fréquent mais ce n'est pas cohérent, cela doit plus être 1H11... L'indice d'endurance a donc diminué, plus que le niveau sur les plus courtes distances?
"

Tout à fait, le problème est bel et bien là : des coureurs en 31-32' sur 10k il y en a certes moins qu'avant, mais il y en a encore un certain nombre, et ce sont forcément des coureurs relativement doués et très investis pour arriver à ce niveau, le hic c'est qu'ils "coincent" en 2h35/40 (lorsqu'ils terminent...) au marathon alors qu'avec ce niveau ils devraient être autour de 2h25.

Après, vous pouvez retourner le problème autant que vous voulez, cela pointe vers un problème d'entraînement (IE très mauvais) qu'on le veuille ou non...

Pour les lecteurs qui ne se représenteraient pas sinon : 15-16 km/h quand on vaut 2h33 (voire même un petit peu moins avec une meilleure gestion de course) c'est vraiment de l'endurance active au sens de GM, c'est à dire première moitié de zone de résistance douce au sens COTTEREAU : des allures IMMEDIATEMENT INFERIEURES à l'allure marathon de Roro. Soit exactement l'allure lors des grosses séances spé marathon chez CANOVA. C'était donc le "gros" de l'intensité à l'époque en prépa spé marathon, à méditer...

Question subsidiaire à roro : tes 300m en 54" quelle récup ? Car si c'est + de 30" de récup ce n'est pas de la VMA ;-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par BBen (invité) (82.232.186.xxx) le 21/03/14 à 06:12:08

Sinon, Velove est en train de collecter des stats impressionnantes sur différents pays dont les USA, et ce qui tend à ressortir pour ce dernier pays confirme les premiers chiffres postés par ailleurs :

ces 20 DERNIERES ANNEES, soit la fenêtre temporelle qui nous intéresse en France, les résultats des très bons amateurs US (2h45/50 et –) ont PROGRESSE significativement, soit l'EVOLUTION INVERSE de celle qui est observée en France.

Velove pourra confirmer mes propos (et, peut-être, poster 1 ou 2 graphes concernant la période 1993-2013 où l'on voit bien cela).

Ces résultats de Velove permettent d'éliminer les déterminants sociologiques "généraux" (augmentation du poids moyen de la population, vie plus stressante, temps passé devant les écrans, etc.), pour la bonne raison que ces paramètres ont évolué selon des tendances parallèles dans les différents pays riches (à l'augmentation), et ne permettent donc pas d'expliquer pourquoi, DANS UNE MEME PERIODE DE TEMPS, les EVOLUTIONS sont OPPOSEES dans les 2 pays riches que sont les USA et la France.

Restent donc des causes liées aux modes en matière d'entraînement... Et qui pourraient expliquer pourquoi les coureurs en 31-32' sur 10k aujourd'hui ne sont pas en ~2h25 sur marathon. Je vous laisse bien chercher... ;-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Tony_31 (invité) (194.98.70.xxx) le 21/03/14 à 08:37:08

"Restent donc des causes liées aux modes en matière d'entraînement"
=> J'ai vu des "choses" dans les salles de sport aux états unis que je n'ai jamais vu en France.
Ils sont plus consommateur que nous de "compléments alimentaire"...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (193.56.242.xxx) le 21/03/14 à 08:43:56

Tu parles de la muscu ou du running ? Pas vraiment la même chose.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 10:29:29

...BBen on parle de vie plus stressante maintenant....je veux bien pour certains mais pas pour tous....mais ce qui est certain c'est que nous avions des temps de travail beaucoup plus importants .....
Sinon bien entendu totalement en accord avec ce qui est proposé....et pour ce qui est de la motivation pour pratiquer l'athlé il est certain que d'autres sports offrent plus en terme de reconnaissance et de récompense...avec ce niveau d'investissement.....

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Gagarine (invité) (195.115.160.xxx) le 21/03/14 à 10:40:13

Pourriez vous étendre la stat à l'ensemble des coureurs pour voir ce qui se passe ?
Le ratio des sub2h30 semble être divisé quasiment par 4 (2 fois plus de participants pour 2 fois moins de runneurs dans ces chrono). Quid des sub 3h30 ? 4h00 ? 4h30 ? Cela peut montrer si c'est devenu une grosse balade (>4h30), des amateurs (4h30/3h30), des sportifs qui ne se consacrent pas à fond à ce sport (3h30/3h00), des coureurs dont le niveau moyen à baisser (<3h00).
Je dis ça, c'est juste pour ma culture générale. Mais au delà, c'est aussi la multiplication des approches de ce type de courses et donc la multiplication des réponses que vous devez peut-être être en mesure d'apporter...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par jean-pierre (invité) (37.58.148.xxx) le 21/03/14 à 10:45:03

Les modes de vie ont évolués

L'activité physique était depuis la plus jeune enfance beaucoup plus présente, moins de moyens motorisés, des travaux physiques etc etc...
Pour ce qui est des efforts longues durées pour la majorité de la population je pense que ça a une inflence arrivé à l'age adulte.
Une des conséquences aussi c'est que beaucoup plus de personnes sont demandeuses d'activité physique d'ou l'augmentation du nombre de participants, l'éclosion de salle de sport etc etc

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 11:13:38

...et le poids de l'image...être marathonien ....en 5h00 !....c'est être marathonien...:-)...Jean-Pierre toi qui connait un peu la montagne....tu sais que sur le MONT BLANC 1 sur 2 qui arrive au sommet ne remettra jamais plus les pieds en haute montagne...mais il aura "fait" le MONT BLANC......:-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 21/03/14 à 11:53:12

@ jean-pierre : les déterminants sociologiques "généraux" comme ceux que tu mentionnes ont évolué dans le même sens dans les différents pays riches comme France et Etats-Unis. Or, dans la même période de temps, les perfs des bons amateurs ont diminué en France et se sont améliorées aux US. Les déterminants sociologiques sont incapables de rendre compte de ces évolutions opposées, et sont donc à écarter.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Jean-Pierre (invité) (37.58.148.xxx) le 21/03/14 à 13:03:53

Serge 92: oui nous avons le même phénomène
(marathon mont blanc)d'ailleurs que je ne l'ai jamais gravi par la voie normale actuelle et ça ne me tente pas et n'ai jamais emmené personne non plus.

BBen:
ça reste un point d'interrogation pour la comparaison entre les deux pays,y a t il plus de sport à l'école au US qu'en france?
dans les pays d'europe du Nord oui connaissez vous l'évolution des résultats?
Tu as raison sur le fond et n'ai pas d'arguments autres, je ne suis pas spécialiste de la CAP et encore moins de l'entraînement course à pied, mais les histoires de 30*30 fractionnés courts pour le marathon ?

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (90.8.7.xxx) le 21/03/14 à 13:38:17

@Roro c'est clair qu'il n'y a plus locomotive dans les clubs aujourd'hui. Les mecs niveau N, y'en a plus. Et bien souvent, les meilleurs sur 42km, ils ont entre 45 et 50 piges. Les jeunes ne passent plus le cut des 2h40, même avec des RP en 33' voir 32' sur 10.
Le marathon a perdu de son attractivité également. Les meilleurs coureurs sur des temps de course de 2h30 sont sur le trail maintenant. J'en connais un paquet dans ma région qui valent -2h35 et qui ne font plus que du trail. Par exemple un ami vient de faire 4e du semi des pyramides, il ne fait que du trail, un marathon de temps en temps…mais pour viser les 2h25 il faut se spécialiser. Et qui dit se spécialiser dit réduire considérablement sa participation à d'autres épreuves.
Il ne faut pas oublier aussi qu'il y a 20 ans, le 21, n'existait quasiment pas…la distance officiel c'était le 25km…c'est déjà pas pareil pour préparer un marathon.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Superd (membre) (82.232.241.xxx) le 21/03/14 à 13:43:48

l'époque bénie des 25km....pourquoi avoir abandonné ça???

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 13:57:13

...à l'époque il y avait 20km ou 25km....tiens un petit résultat à Rouen en 84 ou j'accompagnais un ami en 1h15 nous étions 144ème sur 2000 arrivants....

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (88.219.188.xxx) le 21/03/14 à 14:10:20

sur 25km quelle balade ............

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.176.xxx) le 21/03/14 à 14:49:51

L’époque est clairement pas la même (je n’ai pas connu l’age d’or du marathon)… Il y a des indicateurs numériques comme le nbr de moins de 3h ou 2h45 ou encore le nombre de moins de 2h20 il y a les temps médian, le chrono du 100ième marathonien etc mais il y aussi d’autres petit indicateurs qui en disent long…comme les informations issus des petites gazettes jaunies par le temps (au passage merci pour leurs conservation et a la numérisation des ces docs.
Ces dernières sont des sources très intéressantes et qui permettent d’émettre des stats 20 à 30 plus tard ;-). Bref, dans ces gazettes (US principalement mais en France également) on y voit un peu de pub mais trois fois moins qu’aujourd’hui et peu d’info mais des infos essentielles ! Les températures par heures, le vent, l’humidité ambiante…les chronos bien évidemment mais aussi le nombre d’abandon, le nombre sous les 3h ou sous les 2h45 ! A partir de la fin des années 90, dans ces gazettes on remarque bcp de pub, bcp de chose périphérique à la course, beaucoup de relais, de courses d’entreprises mais plus le nombre de moins de 3h ou de moins de 2h45 plus le nombre d’abandon (rarement présent ou il faut faire le calcul de tête il n’est pas mis en valeur). Les époques se succèdent et ne se ressemblent pas et ceci est valable aussi pour l’athlé ;-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par l'ancien (invité) (78.245.92.xxx) le 21/03/14 à 15:04:27

En 1992 : 10241 classés + 35 handi.
1er Soares 2h10'03" !
70eme: 2h30'01"
195eme: 2h40'07"
449eme: 2h50'00"
999eme: 3h00'00"
France.soir du 1/04/1992

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (90.8.7.xxx) le 21/03/14 à 15:35:11

En 1992 donc 10% des arrivants (environ) en -3h.
Si en 2014 on suit la même stat…4000 sous les 3h…:-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 15:37:37

en 1996 1160 environ/18244 <3h00

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 15:41:54

Saxo l'effet de masse tiens je me fais le MDP joue à plein maintenant.....on ne peut faire cette projection.....les motivations sont différentes.....
Il y a 4 semaines j'ai été contacté par un gugus pour un plan pour le MDP.......il avait gagné un dossard ....et pour l'instant mis à part le 10km de l'Equipe et la Parisienne ...RIEN....:-)....je ne sais pas faire.....

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (90.8.7.xxx) le 21/03/14 à 15:44:01

C'est marrant parce que le marathon fait peur à beaucoup de 20/30 ans qui sont performants sur piste mais au quidam moyen...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Gagarine (invité) (195.115.160.xxx) le 21/03/14 à 15:51:01

Ben oui, pas folles les gazettes (ainsi que les magasins de sports). Soit ils restent élitistes et leurs clients potentiels sont à chercher dans les 10 à 20% des coureurs. Soit ils font des articles plus "léger" avec des belles photos et une description fine de l'ambiance sur les ravito et ils s'adressent à 80% des coureurs... ;-)))

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.176.xxx) le 21/03/14 à 15:51:46

Même réflexion que toi saxo! J'ai la trouille du 42km mais partout autour de mois bcp de monde sont finishers du MDP ou de Annecy... D'ailleurs la nuance est bien là. Certains veulent finir le marathon et franchir la ligne et d'autres veulent faire un temps. Cela explique pas mal de chose!

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Superd (membre) (82.232.241.xxx) le 21/03/14 à 15:52:09

@ Serge92
c'est sûr que de nos jours le marathon est bien démystifié, facile cette épreuve tout le monde peut le faire :-)))))))

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Gagarine (invité) (195.115.160.xxx) le 21/03/14 à 15:55:39

C'est un peu l'essence du marathon : être capable de le finir !
Les vrais coureurs ont récupérés le truc pour taper des chronos mais au risque de me faire hurler dessus, je trouve bien que l'aspect "populaire" perdure et même se développe dans le cadre du dépassement de soi.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (90.8.7.xxx) le 21/03/14 à 16:01:42

@Velove, cet été j'ai rencontré un gars, entre 25 et 30 ans, spécialiste du 1500 (ce jour là il tournait un 5x1000 en 3'10). Il voulait passer à autre chose, à du long. Je lui ai dit semi/marathon il m'a répondu oh là non…du trail. Pour lui le trail c'est ludique, pas de chrono (sauf qu'il va déguster dans les côtes/descentes)…pour lui marathon = une trentaine de 1500 à la suite, l'horreur quoi. Il m'a même dit que le marathon c'était pour les vieux...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Superd (membre) (82.232.241.xxx) le 21/03/14 à 16:05:32

@ Gagarine
oui c'est plutôt sympa que le nombre de finishers augmente, ça veut dire que le sport de masse progresse et ça c'est très satisfaisant, mais ce qui l'est moins c'est de constater que parallèlement le niveau de performance régresse, signe qu'on a perdu quelque chose en route...
manque d'ambition, perte de certains repères au profit d'autres plus éloignés de la performance pure, mauvaise publicité faite aux bonnes méthodes d'entrainement et/ou bonne publicité faite aux mauvaises?

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Gagarine (invité) (195.115.160.xxx) le 21/03/14 à 16:13:49

Je comprends bien.
Faut-il y voir que les coureurs sont plus "propres" qu'il y a 20 ans ? A cette époque là je jouais au rugby et certain se prenaient facilement pour des apprentis sorciers avec certes de belles perf pendant quelques temps mais des conséquences assez désastreuses à moyen terme...
Ensuite, je ne connais pas les méthodes d'entrainements de haut niveau mais 1° il est clair qu'en 20 ans elles ont du évoluer 2° tous n'ont pas suivi ces évolutions car même avec mon peu d'expérience je vois des clubs qui proposent des plans d'entrainement sub3h00 hallucinants (d'ailleurs, les taux de blessures et de contre perf sont légions) !

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (217.111.195.xxx) le 21/03/14 à 16:15:04

"Il m'a même dit que le marathon c'était pour les vieux..."

Qu'il aille le dire à ce petit vieux :
http://www.iaaf.org/athletes/ethiopia/berhanu-shiferaw-249412

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (90.8.7.xxx) le 21/03/14 à 16:21:53

@Picsou, c'est surtout pour souligner que le trail véhicule une image fun, proche de la nature, avec des team, des icônes des supports média de plus en plus présents, une presse spécialisée…le marathon souffre de la comparaison

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (217.111.195.xxx) le 21/03/14 à 16:26:52

@Saxo
Je sais et c'est encore pire sur 100 bornes par rapport à l'ultra.
Tu mets 40h pour un 160 bornes, tu es un héros, par contre tout le monde se fout des centbornard sub 8heures :(

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par andin (membre) (134.171.85.xxx) le 21/03/14 à 16:30:53

@Serge92 : tu lui dis de marcher à 7 km/h pendant 6 heures et il le finit. :-p

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (90.8.7.xxx) le 21/03/14 à 16:33:44

Oui c'est vrai. Mais il y a aussi de très bons traileurs qui auraient certainement fait du marathon il y a 25 ans…les 4 premiers du Trail du ventoux il y a quelques jours, c'est du -2h30 sur marathon…ils ne seront jamais sur les bilans du MDP. Rancon et Ricard, pour reprendre le thème d'un autre post, pareil…ils n'ont jamais fait de marathon. C'est du niveau N à coup sur. Y'en a des mecs niveau -2h30 potentiellement qui ne font pas de marathon...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Saxo (membre) (90.8.7.xxx) le 21/03/14 à 16:36:04

J'ai vu aussi que sur l'une des photos-presse de Vélove, le temps imparti était de 4h pour finir son marathon…déjà tu t'inscris pas si t'es pas capable de courir un semi en 1h50 mini.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (204.45.134.xxx) le 21/03/14 à 16:41:12

amha c' est logique que les % de coureurs en - de 3hrs baissent. il y a + de marathoniens mais ceux qui sont bons viennent de toute façons , mais ceux qui arrivent en + sont des gens qui auraient pas fait 1 marathon ily a 25 ans. a cette époque marathon = course difficile pour des athletes pas pour des coureurs moyens

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par pradel (invité) (62.129.4.xxx) le 21/03/14 à 16:44:30

mais qu'est ce qu'on s'en branle

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par carapace (invité) (212.198.86.xxx) le 21/03/14 à 16:46:21

Entre 83 et maintenant l'âge moyen des marathoniens français de bon niveau n'aurait-il pas augmenté ?
En 83, les marathoniens français de bon niveau courraient-ils autant de courses en compétition qu'aujourd'hui, en nombre et en diversité ?

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.176.xxx) le 21/03/14 à 17:33:54

Voila un lien ou je donne quelques graphs.
http://www.cjoint.com/?0Cvrqz8KBgQ

Au départ, je constate que le nombre finishers est en hausse (pas de surprise!)je regarde si les courbe sont bien monotones. Je commence mon analyse par le marathon de New York (très célèbre et surement représentatif du marathon au US) car il y a un fort nombre de marathonien et que la courbe d'évolution des finsihers est bien régulière. A ma surprise, on constate des tendances différentes au sujet du chrono de la 50ième place du "locale". On observe une courbe en "U" inversé alors qu'en Europe (graphe à finir) et en Allemagne par exemple on constate plutôt une courbe en "U".

Maintenant j'aimerais m'attaquer à la france mais j'ai un vide sidérale entre 83 et 93...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par pradel (invité) (62.129.4.xxx) le 21/03/14 à 18:43:59

le vide qui fait qu'on s'en branle.............

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 18:57:30

velove ton échelle temps à Londres est curieuse....

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par roro (invité) (86.214.91.xxx) le 21/03/14 à 19:29:38

@velove,
sauf erreur d'interprétation de ma part, je me demande pourquoi tu maintiens comme indicateur la cinquantième place, indépendamment de l'évolution du nombre d'arrivants, censément croissant.
Est-ce que des quantiles (1%, 5%, 10% premiers, etc) ne seraient pas plus parlants?
Cela dit, tes courbes seraient encore plus amples et amplifieraient la supposée baisse du niveau.

@celui qui parlait de coureurs "plus propres", je ne sais pas si c'est du second degré... Mais dans une autre conversation, j'ai déjà entendu quelqu'un m'affirmer avec aplomb que les marathons des années 80-90 étaient plus courts car mesurés n'importe comment. Il n'avait pas tort à 100% mais pour des supports comme Paris, cela ne fait pas de doute que la distance y était bien.

Enfin, on n'a pas forcément étudié les impacts des perturbateurs endocriniens et de produits alimentaires courants sur la forme physique, mais je ne serais pas surpris d'apprendre quelque chose d'énorme sur ce sujet. Ainsi les enfants actuels courent-ils un tiers moins longtemps que leurs parents à la même vitesse et au même âge (étude récente)...


Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 19:52:45

" j'ai déjà entendu quelqu'un m'affirmer avec aplomb que les marathons des années 80-90 étaient plus courts car mesurés n'importe comment"...
....et pourquoi pas plus longs ?....

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (62.34.253.xxx) le 21/03/14 à 21:00:15

J'ai pris la 50ième place car dans les années 70/80 on avait pratiquement jamais un classement complet (vision élitiste du marathon). Le top 50 était souvent la base (top 25 parfois sur les premiers marathons) et le top 100 est arrivé après et le classement complet assez actuel. Le quantile est bien évidement un meilleur indicateur...
Dans la période 2000-2013 il plus evident de faire des stats car il y a une foule de données mais jadis hormis le top 50, l'age, la nationalité (parfois) et le chrono pas grand chose d'autres!

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 21/03/14 à 22:21:45

velove dans les années 80 pour le MDP on avait le classement complet le lendemain dans au moins un quotidien...me semble-t-il....

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par sylvain_pva (membre) (88.185.163.xxx) le 21/03/14 à 23:53:44

c'était gravé sur des journaux en marbre non ?

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (86.70.116.xxx) le 22/03/14 à 01:38:42

C'était la grande époque des potions magiques, l'apparition de l'epo et autre hormones et anabolisants !

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par rodio (invité) (81.249.98.xxx) le 22/03/14 à 07:55:14

Merci Velove!

Comparatif MDP 2013 et 1994
Coureurs en -2h30 : 83 en 1994 et 47 en 2013
Coureurs en -2h40 : 236 en 1994 et 131 en 2013
Coureurs en -2h50 : 536 en 1994 et 357 en 2013

Quasiment du simple au double…tirez en les conclusions que vous voulez...
---------------------------

Les médocs qu'on prend maintenant sont foireux. Avant on pouvait se doper correctement, les pharmaciens étaient sérieux, on vendait pas de la graisse de genou sur internet.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (84.103.196.xxx) le 22/03/14 à 10:16:09

plqqmt

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.139.xxx) le 22/03/14 à 11:54:16

Sylvain ...et on avait des lentilles de Fresnel pour nous éclairer le bon cheminement....:-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par dams35 (invité) (87.231.3.xxx) le 22/03/14 à 11:56:49

L'évolution des résultats sur le MDP à 10 ans d'intervalle est assez édifiante en effet.

Par contre, un élément d'explication (pas pour contredire le constat, mais pour l'atténuer légèrement) : n'y a-t-il pas aujourd'hui plus de marathons qu'il n'y en avait en France (et dans le monde) il y a 10-15 ans. D'où une dispersion des (très) bons coureurs sur plus de course et une densité moindre sur le MDP?

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (86.75.195.xxx) le 22/03/14 à 15:11:55

Velove a déjà répondu à cette interrogation en début de post, à priori les bilans annuels le confirment.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par BBen (invité) (82.232.186.xxx) le 22/03/14 à 16:25:50

@ dams35 : certes, mais c'est vrai également aux USA, et pourtant la-bas la 50e perf US sur le marathon de NYC s'est AMELIOREE ces ~15 dernières années...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (82.124.132.xxx) le 22/03/14 à 16:49:19

peut-être une piste...
http://www.courseapied.net/forum/msg/114231.htm
....;-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par BBen (invité) (82.232.186.xxx) le 22/03/14 à 19:30:38

En es-tu bien sur ? Il doit forcément y avoir une autre explication ... ;-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par bien sur (invité) (78.245.92.xxx) le 22/03/14 à 20:27:19

"certes, mais c'est vrai également aux USA, et pourtant la-bas la 50e perf US sur le marathon de NYC s'est AMELIOREE ces ~15 dernières années..."

Mais bien sur !! les primes à l'arrivée aussi !!

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (193.56.243.xxx) le 23/03/14 à 11:33:18

On l'entend plus le nico LOL!

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.176.xxx) le 28/03/14 à 17:24:28

Histoire de montrer ce que cela donne... Exemple de l'évolution chronométrique de la 50ième place française sur le marathon de la Rochelle entre 1991 et 2013:

http://cjoint.com/?0CCrofcm0Lm

Dans les années 90/2000, la 50ième place est très souvent proche des 2h41' puis vers les années 2010 la 50ième place se joue entre 2h44 et 2h45 et au passage le nombre de finishers a plus que doublé. A remarquer que les 2/3 dernières années la participation est la baisse, ce qui provoque une augmentation du chrono de la 50ième place (exagération du phénomène dirons nous)... Cela dis, en 1991, année de création de ce marathon et également année test pour cette épreuve, la 50ième place se joue en 2h48'52" et en 2012 la 50ième se joue en 2h48'54 à la différence qu'il y a 6 fois plus de participants en 2012...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (88.219.188.xxx) le 28/03/14 à 19:50:53

En 1991 il n'y pas eu de marathon de Paris

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (62.34.253.xxx) le 28/03/14 à 19:57:26

merci pour l'info, j'étais trop petit donc je cherchais comme un co.. effectivement la guerre du golf devait créer un climat particulier...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (88.219.188.xxx) le 28/03/14 à 20:07:51

En 1990 1er marathon de Paris dans ce sens 2h48 donne la 140ème place environ

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Alex974 (membre) (193.253.118.xxx) le 02/04/14 à 13:21:43

UP

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.177.xxx) le 02/04/14 à 13:52:40

Athlétisme Magazine ouvre ses archives donc je vais pouvoir combler mes lacunes... 1984 est ok mais il me reste encore des manques...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Didier (invité) (93.0.154.xxx) le 02/04/14 à 13:55:28

Tu as le lien depuis que l'on m'a volé mes vieilles revues "magazine de l'athlétisme" et "miroir de l'athlétisme" je me sens un peu orphelin.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par dams35 (invité) (164.2.255.xxx) le 02/04/14 à 14:01:02

Voir ici :

http://culture-athle.com/decouverte/livres/206-archives-athletisme-magazine-ligne-gratuitement

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (91.207.177.xxx) le 02/04/14 à 14:05:26

de 1921 à 2000:

http://www.athle.fr/asp.net/main.news/news.aspx?newsid=11724

Super la numérisation des ouvrages et des périodiques, c'est le gros plus du net d'après moi...il y a aussi courseapied.net ;-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Thierry (invité) (90.108.170.xxx) le 18/01/18 à 20:29:27

J’ai couru en 1983 et j’ai fini 23eme au classement général en 10h50 minutes environ.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (86.249.182.xxx) le 18/01/18 à 20:59:25

Ce fil est d'OR !

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (90.63.250.xxx) le 19/01/18 à 09:29:44

Une pensée au stagiaire qui a dû tout scanner ... x)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (84.97.219.xxx) le 21/01/18 à 12:09:34

excellent le site planete marathon

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Pampa (invité) (181.47.137.xxx) le 21/01/18 à 15:33:51

Merci pour les scans de résultats Velove,
Mon p&#279;re figure dans quelques résultats (Paris 86, marathon givré 88) donc tr&#279;s sympa.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par CLAIRET (invité) (81.255.178.xxx) le 21/05/18 à 12:00:10

mes résultats

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (77.136.202.xxx) le 21/05/18 à 20:29:08

Les marathoniens actuelles sont les meilleurs toutes générations confondues. Kimetto, Kipsang, Kipchoge, Gebreselassié ect.. ils mettent 20 minutes a la vue aux marathoniens des années que vous semblez idolâtrer.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Pipo34 (invité) (92.167.33.xxx) le 21/05/18 à 20:54:48

Moi je paierai très cher pour connaître mes temps de passage à Paris en 83 ...surtout au 25° avant "The wall"

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 22/05/18 à 08:53:30

On parle pas du top élite! On parle des amateurs français qui bossent à côté et qui pratique la cap avec loisir le soir à la sortie du travail... C'est pas la même thématique.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (80.12.110.xxx) le 22/05/18 à 11:18:06

" ils mettent 20 minutes a la vue aux marathoniens des années que vous semblez idolâtrer"
oui mais ils etaient ou en 83 ;o)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Claudius (invité) (82.234.14.xxx) le 21/07/18 à 18:34:22

Les vrais coureurs ne sont pas ailleurs. Le niveau a tout simplement baissé. Le niveau des années 80, c'est terminé...à jamais. J'ai couru le marathon de Paris en 93 en 2h23'17" mon record et j'ai terminé 62 ème. Avec ce temps en 2018 j'aurais terminé 17ème. Il y a encore de bons jeunes coureurs mais plus rien à voir avec les années 80 voir 90. Regardez qui termine aux devant dans les divers courses...souvant les V1 voir Jeunes V2.
Dans les années 80 la course à pied était le "sport du pauvre". Et maitenant nous avons les retombée.
Ceci dit il y a toujours une grosse masse de coureurs et les organisateurs le savent bien. Quand je vois les tarifs d'inscriptions...c'est de la folie.
Sport du pauvre mais avec de l'argent...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Claudius (invité) (82.234.14.xxx) le 21/07/18 à 18:42:57

Les vrais coureurs ne sont pas ailleurs. Le niveau a tout simplement baissé. Le niveau des années 80, c'est terminé...à jamais. J'ai couru le marathon de Paris en 93 en 2h23'17" mon record et j'ai terminé 62 ème. Avec ce temps en 2018 j'aurais terminé 17ème. Il y a encore de bons jeunes coureurs mais plus rien à voir avec les années 80 voir 90. Regardez qui termine aux devant dans les divers courses...souvant les V1 voir Jeunes V2.
Dans les années 80 la course à pied était le "sport du pauvre". Et maitenant nous avons les retombée.
Ceci dit il y a toujours une grosse masse de coureurs et les organisateurs le savent bien. Quand je vois les tarifs d'inscriptions...c'est de la folie.
Sport du pauvre mais avec de l'argent...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 21/07/18 à 21:01:22

Il reste toujours des marathons au tarif abordable mais bien entendu il manque l'aura du FINISHER de l'épreuve vendue mythique ! Pourquoi faire Paris alors que le parcours est moyen au niveau profil si ce n'est pour le Tee Shirt FINISHER sur ce marathon bien vendu ! la gloire de la machine à café du lundi matin !!!!
Merci d'avoir déterré ce post :-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par (invité) (90.109.20.xxx) le 21/07/18 à 21:34:05

"le parcours est moyen au niveau profil"

En "quêtant" via strava des relevés de montres à altimètres barométrique, le profil du parcours 2018 du MDP aurait un D+ aux environs de 130 ou 140 mètres.
Outre l'encombrement sur la chaussée, y'a plus roulant ailleurs !

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 21/07/18 à 22:45:53

Les sorties de tunnel, la remontée vers le bois de Boulogne, et le final.... c'est effectivement un tapis roulant.

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 22/07/18 à 13:26:59

j'ai jamais compris comment on pouvait s'aligner au MDP pour y faire une perf chronométrique...

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 22/07/18 à 14:59:30

... :-)

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par andin (invité) (191.116.75.xxx) le 22/07/18 à 16:35:24

Bah ce n'est pas de la varappe non plus. Tu perds quoi, 30 secondes ? 1 minute ?

Résultat du marathon de Paris entre 1983 et 1993 par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 22/07/18 à 17:05:15

un peu plus pour beaucoup !

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge